Au Congrès universel de la paix à Stockholm

Description

Les Congrès universels de la paix, réunions internationales visant à promouvoir la paix, se déroulèrent dans différentes capitales européennes à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. Ils établirent le pacifisme libéral comme un système de pensée alternatif dans la politique européenne et une force importante dans les relations internationales pendant plusieurs décennies. Des groupes pacifistes religieux, des organisations syndicales, des fonctionnaires gouvernementaux, des auteurs et d'autres notables assistaient à ces congrès, dont la participation augmenta jusqu'à la Première Guerre mondiale, lorsqu'ils cessèrent en raison de conflits d'allégeance parmi les délégués. Le premier congrès de paix notable se tint à Londres en 1843. Le premier officiellement appelé Congrès universel de la paix eut lieu à Paris en 1889. Lors du troisième, organisé à Rome en 1891, l'activiste pacifiste et parlementaire danois Fredrik Bajer (1837–1922) créa le Bureau international permanent de la paix (BIPP), organe centralisé de groupes pacifistes préconisant le désarmement, les cours internationales de justice et l'arbitrage obligatoire des différends entre les États. Le BIPP reçut le prix Nobel de la paix en 1910. La photographie présentée ici montre des participants, d'identité inconnue, du XVIIIe Congrès universel de la paix qui se déroula le 1er août 1910 à Stockholm, en Suède. Elle est conservée dans les archives de la Société des Nations à Genève, qui furent inscrites au Registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2010.

Date de création

Date du sujet

Type d'élément

Description matérielle

1 photographie ; 19,5 x 25,3 centimètres

Références

  1. Nobel Prize, "Permanent International Peace Bureau – History.
  2. “The Stockholm Peace Congress and the Progress of the Peace Movement,” The Advocate of Peace (1894–1920), vol. 71, no. 8 (August and September 1909).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017