Codex grec de l'abbaye de Grottaferrata

Description

Saint Nil le Jeune (910–1005 env.) naquit à Rossano (en Calabre, dans le sud de l'Italie) dans une riche famille de notables. La Calabre était à cette époque une région de l'Empire byzantin, et les membres de la famille de Nil occupaient de hauts postes auprès des souverains. Dès son jeune âge, Nil s'illustra par sa soif de lectures et de connaissances. Plus tard, il fonda des bibliothèques consacrées à la production de manuscrits et à l'enseignement de la calligraphie. Nil devint moine à 30 ans environ. Adepte des enseignements de saint Basile de Césarée (329–379 env.), il fut connu pour son ascétisme et son savoir théologique. Il établit plusieurs monastères, dont le plus important fut l'abbaye de Grottaferrata (également appelée Cryptopherre en français) près de Frascati, au sud-est de Rome. Le codex présenté ici, attribué à Nil, fait partie d'une série de manuscrits produits et conservés à l'abbaye de Grottaferrata ayant trait à l'étude des communautés monastiques de l'Église grecque dans le sud de l'Italie du IXe au XIe siècle. L'incipit indique que l'ouvrage contient un recueil des enseignements de « Marc l'Ermite », dont on sait peu de choses.

Dernière mise à jour : 12 février 2016