Manoir de Gribushin, construit vers 1900, Perm, Russie

Description

Cette vue de la maison Gribushin située 13, rue Pokrovskaia (aujourd'hui rue Lénine) à Perm a été prise en 1999 par le Dr William Brumfield, photographe américain et historien de l'architecture russe, dans le cadre du projet "Rencontre des frontières" à la Bibliothèque du Congrès. Fondée dans les années 1720 dans le cadre d'une installation d'usine sur le cours moyen de la rivière Kama, Perm (ainsi nommée en 1781) est l'une des plus grandes villes de la Russie. Avant la révolution de 1917, la ville était le centre d'une communauté marchande prospère où les Gribushin étaient l'une des familles les plus éminentes. La richesse des Gribushins provenait essentiellement de la vente de thé et de sucre, ainsi que de l'immobilier. En 1907, Serge M. Gribushin a confié à l'architecte Alexandre B. Turchevich la construction de ce manoir de 18 pièces dans un style exubérant incluant des éléments d'Art nouveau et d'éclectisme. La façade principale est ponctuée par des pilastres couronnés de masques féminins. La femme de Gribushin a hérité de la maison après sa mort, en 1915, et la famille a émigré après la révolution de 1917. En 1922, la demeure a été transformée en hôpital pour enfants, mais l'essentiel des décorations en plâtre a été préservé, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment. Le manoir a été complètement restauré entre 1987 et 1995, et sert désormais de bureaux pour la Division de l'Oural de l'Académie russe des sciences.

Dernière mise à jour : 11 janvier 2016