Recueil d'ordonnances pour le soulagement divin des souffrances, republié pendant la période Dade

Description

Sheng ji zong lu fut à l'origine une compilation encyclopédique en 200 juan contenant plus de 20 000 ordonnances médicales. Publiées entre 1111 et 1117 environ, ces ordonnances furent collectées à partir de sources vérifiées officielles et de pratiques communes avant et pendant la dynastie Song (960–1279). Peu après que l'ouvrage fut achevé, sa parution fut confinée au nord en raison de l'incident de Jingkang, qui eut lieu en 1127, lorsque les soldats envahisseurs jurchens, assiégèrent et mirent à sac la capitale Song Bianjing et enlevèrent l'empereur Qinzong. Il ne fut donc pas bien connu au sud. Deux anciennes éditions officielles furent publiées, une de la dynastie Jin datant d'entre 1161 et 1189 environ, et l'autre de la dynastie Yuan datée de 1300, quatrième année de la période Dade (1297–1307). Des parties manquantes de l'édition Dade, endommagée pendant la dynastie Ming, furent ultérieurement copiées à la main, mais l'édition ne fut jamais complétée. Lors de la compilation de l'encyclopédie Qing Si ku quan shu, les fonctionnaires qui en étaient responsables purent seulement acquérir une édition Qing en 26 juan de Sheng ji zong lu, intitulée Sheng ji zong lu zuan yao (Court recueil d'archives du soulagement divin) et compilée par Cheng Lin. En 1547, Yoshida Ian acheta une copie de cet ouvrage et l'emporta au Japon. En 1813, Yamamoto Ryo, surintendant d'écoles de médecine et médecin impérial japonais, le fit réimprimer, ce qui permit de diffuser l'ouvrage auprès d'un public plus large. Les 20 000 ordonnances environ sont regroupées en catégories, notamment yun qi (circulation du qi) et zhi fa (traitement). Au total, 66 maladies sont répertoriées, en commençant par l'apoplexie. Les ordonnances divines sont abordées à la fin, avec des détails sur les méridiens, les points d'acupuncture et la guérison à l'aide d'incantations. Toutes les maladies sont accompagnées de leurs symptômes, causes, caractéristiques pathologiques, remèdes et traitements. Le contenu de l'ouvrage est exhaustif. Cette copie fragmentaire de l'édition Dade, dont certaines parties furent écrites à la main, comporte seulement six juan (juan 50, 52, 53, 131, 191 et 194), répartis en huit volumes. Les noms des graveurs sont indiqués dans cet exemplaire imprimé très ancien et rare.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Faculté impériale de médecine

Langue

Titre dans la langue d'origine

大德重校聖濟總錄

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

6 juan, 8 volumes ; 22,3 x 18,6 centimètres

Notes

  • Seul le juan 50 est présenté ici par la Bibliothèque numérique mondiale.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017