Histoire de la boîte de jade, avec des commentaires critiques de Li Zhuowu

Description

Pour cette pièce, Mei Dingzuo (1549–1615) s'inspira d'une œuvre romantique de la dynastie Tang intitulée Liu shi zhuan (L'histoire de Madame Liu) de Xu Yaozuo et d'un autre ouvrage, Ben shi shi (Histoire en vers), de Meng Qi. Mei faisait partie d'un grand cercle d'amis littéraires, dont les érudits Wang Shizhen et Wang Daokun, et le dramaturge Tang Xianzu. Après avoir échoué plusieurs fois aux examens de l'administration publique, Mei se consacra à l'écriture de poèmes, de romans et de pièces, devenant finalement un auteur prolifique. Kunlun nu (L'esclave Kunlun), Yu he ji (L'histoire de la boîte de jade) et Chang ming lü ji (L'histoire des fils de longévité) comptent parmi ses ouvrages les plus connus. Yu he ji, en 40 scènes, se déroule à l'époque de la rébellion d'An Lushan, général chinois d'origine iranienne et turque qui se proclama empereur en 755–763, et qui établit une dynastie Yan rivale des Tang, provoquant de grands troubles et des combats acharnés. La pièce est une histoire d'amour sur Han Hong et Zhangtai Liu, leur séparation et leur réunion. Zhangtai est le nom d'un lieu à Chang'an, la capitale, où les courtisanes chanteuses se rassemblent. Han Hong, ayant récemment obtenu le diplôme jin shi, et la courtisane Liu tombent amoureux. Pour lui prouver son amour, il lui offre une boîte de jade. Pendant la rébellion d'An Lushan, le héros suit le commissaire militaire Hou Xiyi dans sa lutte contre les rebelles, tandis que la belle héroïne tente d'échapper à la guerre en entrant dans un temple bouddhiste. Elle est ensuite enlevée par le général tibétain Shazhali. Une fois la paix rétablie, Han Hong rentre des combats et, avec l'aide du général Xu Jun, secourt Liu, après quoi le couple se marie enfin. L'une des scènes représente Han Hong testant le cœur de Liu, devenue le symbole de la femme vertueuse de la Chine antique qui reste résolument chaste. Cette œuvre fut imprimée à Rongyutang, atelier appartenant à la famille Huang de Wulin, à Hangzhou, pendant l'ère Wanli (1573–1620). Les commentaires sont de Li Zhi (1527–1602), de son prénom social Zhuowu, éminent philosophe, historien et auteur de la fin de la dynastie Ming. Les illustrations au bloc de bois furent réalisées par les graveurs renommés de Huizhou de la famille Huang.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Rongyutang, Hulin, Hangzhou, en Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

李卓吾先生批評玉合記

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

2 juan, 4 volumes : illustrations ; 22,3 × 13,7 centimètres

Notes

  • Seules 20 illustrations sont présentées ici par la Bibliothèque numérique mondiale.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017