Une histoire d'amour dans un relais

Description

L'ouvrage Qing you chuan qi (Une histoire d'amour dans un relais), également appelé Qing you ji, est une pièce de théâtre en deux juan écrite par Wu Bing (1595–1647), éminent dramaturge de la fin de la dynastie Ming issu d'une famille de fonctionnaires de Changzhou. Wu Bing obtint le diplôme jin shi, puis il assuma le poste de magistrat de Puqi, dans la province d'Hubei. Il officia également en tant que surintendant adjoint de l'éducation dans le Jiangxi et servit au Bureau des fleuves et des canaux, le ministère des Travaux. Il était considéré comme un fonctionnaire compétent et intègre, mais il démissionna de son poste par la suite et retourna dans sa ville natale pour se consacrer à l'écriture de poèmes et de pièces. Après le suicide du dernier empereur Ming, il rejoignit la cour du régime loyaliste Ming, la dynastie Ming du Sud (1644–1662), et il servit en tant que ministre du Bureau des rites, puis comme grand érudit de la salle de l'Est. Il fut capturé à Jingzhou et mourut à la suite d'une grève de la faim. L'empereur Qing Qianlong canonisa Wu Bing à titre posthume. Il est considéré comme l'un des plus grands dramaturges de l'école de Linchuan, l'une des écoles Ming des longues pièces en prose. La plupart de ses œuvres parlent d'amour et de mariage, avec des malentendus et des coïncidences se prolongeant tout au long de l'histoire, comme c'est le cas dans la pièce présentée ici. Cette œuvre est l'une de ses cinq pièces les plus connues, avec Xi yuan ji (Histoire d'amour du jardin ouest), mu dan (Pivoine verte), Liao du geng (Le bouillon qui guérit l'envie) et Hua zhong ren (Le personnage dans le tableau). Qing you chuan qi est la plus longue des cinq pièces. Les ateliers de Jinling imprimèrent peu d'exemplaires de la pièce, et ils en omirent souvent des parties, donnant une valeur particulière à cette copie complète. L'histoire tourne autour du héros, Liu Qianchu, et de ses deux épouses. Lorsque le chef du Conseil privé souhaite sélectionner une concubine parmi les belles jeunes filles à choisir, le sous-préfet, Wang Ren, remplace la servante Jia Zixiao par sa fille Wang Huiniang. Sa ruse est révélée, et Wang Ren est jeté en prison. Pendant ce temps, l'érudit Liu écrit un poème sur le mur d'un relais où il séjourne. Wang Huiniang et sa domestique Jia Zixiao lisent les vers et terminent le poème. Avec l'aide de sa servante, Wang Huiniang secourt finalement son père, et la maîtresse et sa servante épousent toutes les deux Liu Qianchu. Les corrections et les signes de ponctuation apparaissent en rouge. Le livre ne contient pas de préface ni de table des matières, et cet exemplaire ne compte que cinq des 12 illustrations d'origine. Ces dernières montrent une vue aérienne d'une scène, et les rampes des pavillons et des balcons. Chaque illustration est accompagnée d'une inscription décrivant l'humeur de l'image.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

情郵傳奇

Type d'élément

Description matérielle

2 juan, 2 volumes : illustrations ; 19,7 × 14,2 centimètres

Notes

  • Seul le juan 1 est présenté ici par la Bibliothèque numérique mondiale.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017