Ouvrage illustré sur les activités de retenue et de drainage des lacs et des rivières du fleuve Jaune et du Grand canal

Description

Cet ouvrage faisait initialement partie de la collection impériale Qing. Il comporte des peintures magnifiquement exécutées. Le titre Huang Yun hu he zong tu (Carte générale des lacs et des rivières du fleuve Jaune et du Grand canal) apparaît au début du livre. L'ouvrage représente le Yangzi Jiang (fleuve Yang-Tsé), dans le sud, jusqu'aux frontières des provinces du Shandong, du Henan et de Jiangnan, au nord. Il comprend des scènes détaillées des affluents, des ports, et des ponts sur les lacs et les rivières. Ces représentations sont suivies de deux essais, Nan xun sheng dian tu shuo (Grande occasion illustrée de l'inspection du Sud) et Huang Yun hu he gengzi tu shuo (Illustrations des lacs et des rivières du fleuve Jaune et du Grand canal durant l'année Gengzi), ainsi que de 18 peintures de scènes du fleuve Jaune, du Grand canal, du Junma Hu, de l'Hongze Hu, du Weishan Hu, de l'Huai He, etc. Les points cardinaux utilisés sont inversés par rapport à la pratique de l'ère moderne : le sud est placé en haut, le nord en bas, l'ouest à droite et l'est à gauche. Toutes les cartes sont accompagnées de textes, citant principalement des extraits destinés à la cour impériale concernant les problèmes de conservation des fleuves, qui viennent compléter les illustrations et fournissent des informations historiques. Un sceau rouge et de forme carrée contenant six caractères Jiaqing yu lan zhi bao (Le trésor de l'empereur Jiaqing) apparaît à la fin de l'ouvrage. L'étiquette sur le boîtier d'origine indique : Nan He Huang Yun hu he xu xie ji yi tu shuo (Ouvrage illustré sur les activités de retenue et de drainage des lacs et des rivières du fleuve Jaune et du Grand canal). Malheureusement, le livre a considérablement été abîmé par les vers et le papier s'est détaché le long des plis. Malgré cela, il s'agit d'un trésor inestimable, car c'est l'unique exemplaire au monde subsistant aujourd'hui. Cet ouvrage fut par la suite acquis par Yu Shaosong (1882–1949), peintre et professeur d'histoire de l'art. Il conserve ses deux sceaux carrés blancs.

Dernière mise à jour : 24 mai 2017