Supplément à la nomenclature géographique locale de la préfecture de Wu

Description

Wujun (préfecture de Wu) est un ancien nom utilisé pendant les dynasties Qin et Han (221 av. J.-C.–220 apr. J.-C.) pour désigner le siège de Guiji (dans la ville actuelle de Suzhou). Les mots tu jing dans le titre dénotent un type plus archaïque de nomenclature géographique locale, qui apparut initialement au cours de la dynastie des Han de l'Est (25–220 apr. J.-C.). Ce n'est qu'à partir de la dynastie des Song du Sud que de tels ouvrages furent remplacés par des nomenclatures géographiques plus formelles. L'œuvre imprimée présentée ici est une édition Song extrêmement rare. Elle date de 1099, seconde année de l'ère Yuanfu pendant le règne de l'empereur Zezong (1086–1100), lorsque Zhu Anshang de Suzhou en commença la gravure, mais dut l'interrompre en raison de la guerre en cours à l'époque. Sun You, préfet de Suzhou, reprit l'impression en 1134 sous Gaozong (règne : 1127–1164), premier empereur des Song du Sud. Une édition Ming ultérieure, publiée par le peintre et bibliophile Qian Qingshi (1508–1587), fut également réalisée, mais sa qualité était moindre que celle de ce magnifique exemplaire Song. Dans son post-scriptum manuscrit, Huang Peilie (1763–1825), bibliophile Qing renommé, raconte comment il acquit cette œuvre. Ayant appris que le marchand de livres Gu Tingyu possédait un exemplaire chez lui, il lui rendit visite et fut impressionné par la qualité du livre, et la finesse de son papier et de son encre, qui dépassaient celles de son propre exemplaire. Le prix d'achat du livre fut fixé à 60 pièces d'argent, et les négociations échouèrent. Ensuite, Huang Peilie se rendit à nouveau chez Gu, qui parvint à convaincre Huang que le Wujun zhi (Nomenclature géographique de la préfecture de Wu) avec une œuvre de Fan Chengda (1126–1193), poète de la dynastie Song du Sud, étaient aussi précieux que deux pierres de jade d'une valeur inestimable. Huang acquit finalement l'ouvrage pour 50 pièces d'argent. Weng Tonghe (1830–1904), éminent calligraphe et politicien, ajouta un post-scriptum à l'œuvre, indiquant qu'il s'agissait de l'unique exemplaire existant. L'œuvre complète fut compilée par Zhu Changwen (1039–1098), théoricien de calligraphie originaire de Suzhou. Comme il existait déjà une nomenclature géographique intitulée Wu di ji, cette œuvre fut désignée comme un supplément. Elle comporte trois juan. Le premier comprend la table des matières et aborde 15 caractéristiques géographiques, notamment les frontières, les villes, la population, les quartiers, les produits locaux, les coutumes sociales, le nom des maisons, les écoles, les maisons de comté, les jardins du Sud, les greniers, les routes maritimes, les pavillons, la préfecture et les personnalités. Le second juan est consacré aux ponts, temples, palais, monastères, montagnes et étendues d'eau. Le troisième juan traite de la gestion des eaux, des antiquités, des maisons avec jardin, des tombes et des inscriptions funéraires, des événements, etc. Le livre compte deux fois plus de catégories que l'ouvrage antérieur. Presque tous les aspects de Suzhou sont abordés, mais l'importance accordée à la géographie, y compris les descriptions des frontières et de l'établissement de l'État Wu, est particulièrement remarquable. L'accent mis sur les routes maritimes et la gestion des eaux reflète le fait que Suzhou se situe à proximité de la mer, et de nombreux lacs et rivières. Les antiquités culturelles locales sont également décrites en détail. Par la richesse de son contenu, ce livre constitue une ressource précieuse pour l'étude de l'histoire de Suzhou.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Sun You, Suzhou, Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

吳郡圖經續記

Type d'élément

Description matérielle

3 juan, 3 volumes, 21 x 15,1 centimètres

Notes

  • Seuls la préface et les juan 1 et 2 sont présentés ici par la Bibliothèque numérique mondiale.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017