Miroir complet pour l'illustration du gouvernement

Description

Zi zhi tong jian (Miroir complet pour l'illustration du gouvernement) fut un ouvrage de référence pionnier de l'historiographie chinoise, initialement publié en 1084 sous forme de chronique. En 1065, l'empereur Yingzong (règne : 1064–1067) des Song ordonna au grand historien Sima Guang (1019–1086) de diriger un groupe d'érudits chargés de compiler une histoire universelle de la Chine. Ce travail fut achevé 19 ans plus tard, et l'ouvrage fut présenté en 1084 à son successeur, l'empereur Shenzong (règne : 1068–1085). L'œuvre est consacrée à l'histoire chinoise de 403 avant J.-C. à 959 après J.-C., abordant 16 dynasties sur une période de 1363 ans. Elle comprend 294 juan et près de 3 millions de caractères chinois. 38 juan étant manquants, l'exemplaire présenté ici est incomplet à l'instar d'autres copies répertoriées dans différents catalogues de livres. Les pages comportent 11 colonnes, comptant chacune 19 caractères. Les commentaires sont écrits en petits caractères sur deux lignes d'environ 25 caractères. Les caractéristiques d'impression comprennent une ban xin (partie de la colonne centrale de la page) blanche et des queues de poisson doubles (segments de ban xin en forme de poisson), ainsi que le nom du graveur et les numéros de page. Lu Xinyuan (1834–1894), érudit Qing, affirma dans son ouvrage Yigutang ti ba (Inscriptions de Yigutang) que cette version en gros caractères, fut imprimée dans l'atelier Jinxiutang à Guangdu, dans la province du Sichuan, et qu'il s'agissait d'une édition Fei, nommée ainsi d'après Fei, propriétaire de l'atelier. Pendant la dynastie Song, de telles éditions étaient appelées long zhao ben (édition dite de pattes de dragon), car les blocs de bois étaient faits de long zhao huai (sophora de Chine), matériau souple utilisé dans la gravure. Toutefois, cet ouvrage présente une spécificité qui le distingue d'une édition Fei. À la fin du juan 68, une note sur une plaque d'imprimeur indique : « Imprimé à Hushan Shuyuan, où vécut le grand tuteur Meng d'Ezhou », révélant clairement qu'il ne s'agit pas d'une édition Fei imprimée à Guangdu. Lu Xinyuan se trompa en identifiant cet exemplaire, probablement car il était très incomplet et que le nom de l'atelier était manquant.

Date de création

Informations d'édition

Ezhou, province d'Hubei, Chine

Langue

Titre dans la langue d'origine

資治通鑑

Type d'élément

Description matérielle

294 juan, 24,2 x 18,1 centimètres

Notes

  • Seuls les juan 1 à 4 sont sont présentés ici par la Bibliothèque numérique mondiale.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017