Cérémonie de la « jonction des rails », le 10 mai 1869, à Promontory Point, dans l'Utah

Description

Promulguée par le président Abraham Lincoln le 1er juillet 1862, la loi appelée Pacific Railroad Act confère la responsabilité de construire la ligne de chemin de fer transcontinentale à deux sociétés, l'Union Pacific Railroad et la Central Pacific Railroad. Elle autorisa également l'octroi de concessions de nombreux terrains et l'émission d'obligations gouvernementales de 30 ans pour financer le projet. L'Union Pacific devait poser les voies vers l'ouest, en commençant à proximité d'Omaha, dans le Nebraska, et la Central Pacific devait les construire vers l'est, depuis Sacramento, en Californie. Le point de rencontre des deux lignes, question essentielle du fait des terres octroyées et des subventions au mile accordées aux deux sociétés, fut négocié à Washington (District de Columbia) en avril 1869 par Collis Huntington de la Central Pacific et Grenville Dodge de l'Union Pacific. Ils convinrent de joindre les lignes à Promontory Summit (également appelé Promontory Point), dans l'Utah. Selon cet accord, l'Union Pacific devait transférer à la Central Pacific, moyennant une certaine somme, 76,4 kilomètres (47,5 miles) de ligne à l'est de ce point, et un terminal géré conjointement devait être construit. La véritable « jonction des rails » eut lieu le 10 mai 1869.

Dernière mise à jour : 16 juillet 2013