Évangile de saint Luc

Description

Ce manuscrit de l'évangile de saint Luc date du XVIIIe siècle. Le texte, d'une écriture claire, est encadré de deux lignes rouges. Les feuillets sont numérotés avec des chiffres coptes. Le manuscrit comporte de nombreuses notes marginales et références à l'Ancien Testament en arabe, et des chiffres coptes sont utilisés pour les citations des versets et des chapitres. Les notes de marge furent probablement ajoutées par Wadi' Muftah, dont le nom apparaît sur les pages de garde. Le texte est complet et en excellent état, bien que la dernière page ait été copiée par une main différente et que le texte n'ait pas de bordure. Le volume est relié de cuir brun recouvrant le plat d'un rabat. Il faisait peut-être partie d'un ensemble. Le scribe ayant produit la copie, ainsi que la date et le lieu de sa réalisation ne sont pas indiqués. Les en-têtes de chapitre dans le texte de l'évangile sont inscrits en rouge. L'ouvrage comporte une table des matières complète. Dans l'en-tête du texte de son évangile, Luc est appelé « saint Luc le médecin et l'un des soixante-dix [disciples] ». Développant cette brève description, la biographie d'introduction raconte que saint Pierre choisit Luc comme l'un des 70 apôtres, et que ce dernier écrivit son évangile en grec à Alexandrie, en Égypte, la 14e année du règne de l'empereur Claude. Il aurait suivi Pierre pour prêcher en Macédoine, et fut martyrisé à Rome. Cet ouvrage fait partie de la collection de livres et de manuscrits coptes Iryan Moftah, conservée à l'Université américaine du Caire.

Dernière mise à jour : 21 juillet 2014