Pentateuque

Description

Ce manuscrit est une traduction arabe des cinq premiers livres de l'Ancien Testament (Pentateuque), appelé sur la première feuille « sainte Torah ». Il fournit peu d'informations sur sa production, à l'exception d'une note à la fin du livre indiquant son origine copte. Les motifs cruciformes encadrés dans la partie supérieure de la première feuille sont les seules illustrations de l'œuvre. Le manuscrit comporte des en-têtes de verset et de chapitre à l'encre rouge, ainsi que des mots repères et des instructions occasionnelles pour la récitation lors des jeûnes et des festins. À partir de la 25e feuille de la Genèse, la qualité de l'écriture et du papier se détériore : le texte, vraisemblablement d'une main différente, est parsemé de bavures d'encre, tandis que le papier est décoloré, avec des bordures grossièrement taillées. La première et la quatrième de couverture, de la même période que le manuscrit, sont constituées de couches de papier épais recouvert de cuir fin rouge. Elles sont estampées à froid avec un motif de rosettes qui était couramment utilisé à l'époque de la réalisation du livre, au XIXe siècle environ. Lorsque le livre fut copié, la langue copte et ses dialectes utilisés antérieurement avaient été supplantés par l'arabe chez les chrétiens originaires d'Égypte, sauf pour un usage liturgique. Dans l'ouvrage, rien ne permet de déterminer s'il fut traduit du grec ou d'une version de la langue copte, ou s'il s'agit simplement d'une copie d'une autre traduction arabe. Cet ouvrage fait partie de la collection de livres et de manuscrits coptes Iryan Moftah, conservée à l'Université américaine du Caire.

Dernière mise à jour : 21 juillet 2014