Guyana et Caribana

Description

Cette carte d'une partie de la côte septentrionale de l'Amérique du Sud est une version néerlandaise d'une carte produite initialement vers 1650 par Nicolas Sanson (1600-1667), géographe royal des rois Louis XIII et Louis XIV, communément surnommé le père de la cartographie française. De nombreuses éditions copiées à partir de l'exemplaire de Sanson ont été imprimées au début du XVIIIe siècle. La carte couvre la région de l'île de Trinidad et l'embouchure du fleuve Orénoque, à l'ouest, jusqu'à l'embouchure du fleuve Amazone, au sud-est. Sanson divise cette zone en trois parties : Nouvelle Andalousie, Guyana et Caribana. Il indique également les noms des peuples autochtones vivant dans la région. L'intérêt des Européens pour cette région fut suscité par la publication de l'ouvrage de Sir Walter Raleigh Découverte du grand, riche et bel empire de la Guyana en 1596. Raleigh avait monté une expédition en 1595 pour remonter l'Orénoque à la recherche du légendaire royaume de l'Eldorado. Ce royaume était censé se situer sur les rives d'une vaste étendue d'eau appelée le lac Parime. Cette carte montre le lac et attribue son nom au peuple Caraïbe. La non-existence de ce lac mythique fut définitivement prouvée au XIXe siècle.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Guiana, verdeelt in Guiana en Caribana

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Références

  1. Mark Nicholls and Penry Williams, “Ralegh, Sir Walter (1554–1618),” Oxford Dictionary of National Biography (Oxford: Oxford University Press, 2004).
  2. John Silver, “The Myth of El Dorado,” History Workshop, number 34 (Autumn 1992).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015