Les Antilles et la souveraineté des diverses îles

Description

Cette carte non datée des Antilles de la première moitié du XXe siècle fut produite par la Division du renseignement militaire de l'état-major général du ministère de l'Armée des États-Unis. Elle montre les possessions américaines, britanniques, françaises et néerlandaises dans la région, les principales routes commerciales, les câbles télégraphiques sous-marins détenus par la Grande-Bretagne et les États-Unis, et l'emplacement des stations de radio gouvernementales et privées. La défense des Caraïbes contre de possibles incursions par des puissances européennes hostiles était une préoccupation majeure des planificateurs militaires américains dès la fin du XIXe siècle. Grâce à l'ouverture du canal de Panama en 1914 et son développement comme une voie majeure de circulation océanique entre les côtes atlantique et pacifique des États-Unis, la région acquit une importance stratégique croissante. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis prirent des mesures diplomatiques et militaires pour empêcher les colonies françaises et néerlandaises des Caraïbes de passer aux mains des Allemands après l'invasion de ces pays par l'Allemagne nazie en mai-juin 1940.

Informations d'édition

Engineer Reproduction Plant, armée américaine, Washington (district de Columbia)

Langue

Titre dans la langue d'origine

West Indies Showing Sovereignty of the Various Islands

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : couleur ; 47 x 32 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:8 800 000

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 2 septembre 2015