Carte ferroviaire de la Jamaïque

Description

Cette carte, produite dans les années 1920 par le département des Transports du ministère du Commerce des États-Unis, montre les chemins de fer et les gares de la Jamaïque, qui était à l'époque une colonie de la Couronne au sein de l'Empire britannique. Elle montre également les principales routes de l'île et ses trois comtés, notamment Cornwall, Middlesex et Surrey, ainsi que leurs frontières. L'échelle de la carte est en miles terrestres (1 mile = 1,61 kilomètres). La liaison ferroviaire de la Jamaïque occidentale fut construite en 1845. Reliant Kingston à Angels sur une distance de près de 23 kilomètres, il s'agissait du premier chemin de fer construit hors d'Europe ou d'Amérique du Nord. Le système ferroviaire jamaïcain fut étendu au XXe siècle, principalement dans le but d'acheminer le sucre et d'autres produits jusqu'aux ports de Kingston, de Port Antonio et de Montego Bay. L'expansion du chemin de fer à la fin du XIXe siècle ouvrit l'intérieur du pays à l'agriculture et à l'installation de plantations de bananes et d'agrumes. La carte est conservée à la Bibliothèque Colomb de l'Organisation des États Américains (OEA). Après 300 ans environ de domination britannique, la Jamaïque obtint son indépendance en 1962 et devint membre de l'OEA en 1969.

Dernière mise à jour : 27 septembre 2013