Voies ferrées d'Argentine, 1899

Description

Entre 1880 et 1916, période de croissance économique rapide et d'unité nationale, l'Argentine entreprit de grands travaux de développement des chemins de fer. Ces derniers permirent l'émergence de l'Argentine comme exportateur majeur de blé, de bœuf et d'autres produits. Les voies ferrées les plus importantes appartenaient à des compagnies britanniques, qui obtinrent la concession des chemins de fer auprès du gouvernement argentin grâce à leur expertise technique et à leur capacité à réunir de grandes sommes d'argent sur les marchés financiers de Londres pour commanditer leur construction. Cette carte de 1899, publiée par la Compagnie des chemins de fer entre Buenos Aires et le Pacifique, de Londres, indique les principales voies ferrées du pays. Le carton en haut à gauche montre le dense réseau de la capitale, Buenos Aires, de son port principal et des alentours. La plupart des chemins de fer appartenant aux Britanniques furent dotés d'un écartement de rails à voie large, soit un standard de 1,68 mètre (5 pieds 6 pouces), ce qui était plus large que les voies utilisées dans la majorité des autres régions du monde, notamment en Europe et en Amérique du Nord. D'autres lignes étaient à voie étroite, avec une largeur de 1 mètre (3 pieds 3,27 pouces) ou, comme l'indique la note sur la carte des provinces d'Entre Rios et Corrientes, à voie normale, avec une largeur de 1,44 mètre (4 pieds 8,5 pouces).

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

McCorquodale and Company, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Argentine Railways, 1899

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

2 cartes sur 1 feuille : doublée de lin, couleur ; 84 x 65 centimètres

Notes

  • Échelle : 1 pouce = 2 534 000 pieds

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 29 mai 2013