Recueil de poèmes d'Aisha Durrani

Description

Cet ouvrage publié à Kaboul est une impression lithographique. Il s'agit d'un recueil de poèmes d'Āyisha Durrānī, poétesse afghane issue de la famille Durrani, active pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Les poèmes incluent des qasidas (forme lyrique) et des ghazals (forme métrique exprimant la douleur de la perte et la beauté de l'amour), et ils sont organisés par ordre alphabétique selon la qāfiya (effet de rime). Le recueil fut compilé sous le règne d'Abd al-Raḥmān Khān, émir d'Afghanistan entre 1880 et 1901. La famille Durrani fut à la tête d'un empire tribal pachtoune en Afghanistan de 1747 à 1842. 'Āyisha Durrānī fut la fille de Ya'qūb Ali Khān Barakzai et l'épouse de Tīmūr Shāh Durrānī (1742 ou 1743–1793), second souverain de la dynastie. Ayant reçu une formation en littérature arabe et persane, et un enseignement du canon islamique, elle est également connue pour avoir ouvert la première école de filles en Afghanistan. Le manuscrit à l'origine de l'impression lithographique fut rédigé par une seule main, un scribe non identifié, en écriture nasta'liq. Une date dans le manuscrit indique qu'il fut terminé en 1299 après l'Hégire (1881–1882). Inventée en Europe à la fin du XVIIIe siècle, l'impression lithographique fut largement utilisée sur le sous-continent indien dès le XIXe siècle, imputant sa popularité à la relative facilité avec laquelle différentes écritures non latines pouvaient être reproduites. Dans les années 1860, ce procédé était très répandu en Afghanistan, notamment à Kaboul, à Kandahar et à Hérat.

Informations d'édition

Bā bayārī-i Maṭba'-i Sarkārī-i shahr-i Kābul-i gulgul bishkuft, Kaboul

Langue

Titre dans la langue d'origine

ديوان عايشه

Type d'élément

Description matérielle

336 pages ; 26 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016