Recueil de Trevelyon, 1608

Description

Thomas Trevilian, ou Trevelyon, artisan londonien dont on sait peu de choses, produisit ce recueil en 1608 alors qu'il avait 60 ans environ. Le manuscrit volumineux de 290 feuillets double face contient des textes et des images provenant de livres, de gravures sur bois et de gravures de son époque. La première partie du manuscrit (feuilles 3 à 36) fournit des informations historiques et pratiques, notamment une chronologie, un calendrier illustré, des proverbes moralisateurs, une série de tables de calcul et de schémas astronomiques, des listes de familles ayant un lien avec Guillaume le Conquérant, des distances entre Londres et des villes du monde entier, une règle permettant de déterminer les dates des délais légaux, une liste des fêtes foraines, des récits géographiques de l'île de la Bretagne, du pays de Galles et de Cornouailles, des descriptions des universités de Cambridge et d'Oxford, une liste des comtés, des villes et des quartiers d'Angleterre, une liste des circonscriptions et des églises paroissiales de Londres et ses environs, une table des distances entre Londres et d'autres villes importantes d'Angleterre. La seconde partie (feuilles 37 à 126r) comporte une série de chronologies bibliques et monarchiques, commençant par le récit de la Bible de la création du monde et de la chute de l'Homme. Elle répertorie également les générations d'Adam, les fils de Noé, les rois d'Israël, les généalogies de Marie et de Joseph, les 12 tribus d'Israël, les premiers souverains de l'île de la Bretagne, les rois et les reines d'Angleterre, et les rois et les reines d'Écosse. La troisième partie (feuilles 126v à 213) cite des vers édifiants et moralisateurs, accompagnés d'illustrations, sur les douze ères du monde, les cinq classes sociales, les Dix Commandements, les Neuf Preux, les neuf Muses, les Sept Péchés capitaux, les sept vertus, les sept sciences libérales et les douze apôtres. Elle aborde également des personnages importants de l'histoire protestante, les six traîtres de la Conspiration des poudres, des héros païens, juifs et chrétiens, ainsi que des paraboles et des proverbes supplémentaires, et des listes de vertus et de vices accompagnés de vers scripturaux et séculaires. La quatrième partie (feuilles 215 à 307, 310v, 311v et 312v) est consacrée aux modèles, la plupart sans texte, de toques, de dédales et de lettrage, ainsi qu'aux bordures et motifs à fleurs et abstraits, et à d'autres objets ou décorations ayant trait à la broderie, au plâtrage, à la menuiserie, à la peinture et à la conception des jardins. La cinquième et dernière partie du manuscrit (feuilles 308 à 327) énumère les shérifs et les maires de Londres de 1190 à 1601. Huit ans après avoir terminé cette compilation, Trevilian réalisa un second manuscrit reprenant bon nombre des mêmes images, désormais conservé à la bibliothèque Wormsley en Angleterre.

Dernière mise à jour : 12 février 2016