Représentants du premier parlement iranien

Description

Sur cette photographie, les représentants du premier Majlis (parlement) iranien posent devant l'académie militaire, qui fut utilisée comme bâtiment initial du parlement. Entre les années 1870 et le début du XXe siècle, les principaux responsables politiques iraniens conclurent que le seul moyen de sauver le pays de la corruption du gouvernement et de la manipulation des autres nations était la rédaction d'un code de lois, attitude qui allait préparer la voie à la Révolution constitutionnelle de l'Iran entre 1905 et 1907. Les efforts du mouvement soutenant l'instauration d'une constitution furent récompensés sous le règne de Mozzafar-al-Din Shah, souverain de la dynastie kadjar qui accéda au trône en juin 1896. Cédant à la pression incessante des partisans d'un ordre constitutionnel, Mozzafar-al-Din Shah émit, le 5 août 1906, le décret pour la constitution et la création du Majlis élu (Assemblée nationale consultative). Le 18 août 1906, l'Assemblée nationale suprême, première assemblée législative, se réunit dans l'académie militaire nationale pour préparer l'ouverture de la première législature de l'Assemblée nationale consultative et rédiger une loi électorale parlementaire. Le 7 octobre 1906, le shah inaugura la première session du Majlis (7 octobre 1906–23 juin 1908). La tâche la plus importante entreprise par ce Majlis consistait à rédiger et ratifier la constitution, ce qui fut accompli le 30 décembre 1906. Cette session établit également les procédures internes du Majlis, et rédigea et ratifia, le 17 octobre 1907, les amendements constitutionnels.

Dernière mise à jour : 14 août 2013