Vautours du Cap

Description

Ces esquisses de gyps coprotheres (vautours du Cap) font partie d’un ensemble de 27 dessins sur 15 feuilles qui a été découvert à la Bibliothèque nationale d’Afrique du Sud en 1986. L’importance des dessins réside dans l’illustration des premières représentations réalistes des Khoïkhoï, les premiers habitants du Cap-Occidental. La note, en néerlandais, explique : « Ces oiseaux sont appelés « strontvogels » [oiseaux excrément] par les Hottentots, contrairement aux Néerlandais qui les appellent aigles africains. Partout où ils trouvent une bête, petite ou grande, morte ou abattue, ils se regroupent en meute, et en une demi-heure, ils peuvent dévorer un bubale. Ils ont la taille d’un cygne. D’autres types de « strontvogels » ont été trouvés. Ils sont plus petits et entièrement gris avec une teinte rougeâtre. » La raison pour laquelle le vautour du bas a été dessiné à double tête n’est pas claire. Il est probable que ce soit une tentative d’imiter un symbole héraldique comme l’aigle bavarois à deux têtes. Le terme Hottentot était le nom utilisé pour les Khoïkhoï à l’époque de la colonisation des blancs, mais il est à présent considéré comme péjoratif. L’artiste était fort probablement un Néerlandais, né au XVIIe siècle, qui occupait une certaine fonction à la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il se dirigeait vraisemblablement vers les Indes orientales néerlandaises ou rentrait aux Pays-Bas, quand il a visité le Cap. Des indications laissent à supposer que les dessins ont été réalisés au plus tard en 1713, et probablement même beaucoup plus tôt. La plupart des dessins portent des annotations, faites après 1730, par une autre personne, elle aussi non identifiée.

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 dessin : plume et encre noire sur papier, 30 x 20 centimètres

Notes

  • Il a été reproduit comme planche 20 dans Les Khoïkhoï au Cap de Bonne-Espérance : dessins du XVIIe siècle dans la bibliothèque d’Afrique du Sud. Cette description est une adaptation du texte d’Andrew B. Smith. Au recto du dessin « Notes sur la perspective architecturale » (INIL 6257v), numéro 6257 de l’ensemble : INIL 6250-6264.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 2 juillet 2015