Des femmes khoï dansant

Description

Ces représentations des femmes Khoï font partie d’un ensemble de 27 dessins sur 15 feuilles qui a été découvert à la Bibliothèque nationale d’Afrique du Sud en 1986. L’importance des dessins réside dans l’illustration des premières représentations réalistes des Khoïkhoï, les premiers habitants du Cap-Occidental. Dans ces dessins, l’artiste a capturé le mouvement des corps, des vêtements et des perles. L’annotation, en néerlandais, fait référence à « cinq femmes hottentotes dansant ». Ce dernier terme était le nom historique des Khoïkhoï à l’époque de la colonisation des blancs, mais il est à présent considéré comme péjoratif. La note sous la danseuse au centre indique : « Celle-ci semble être une veuve qui s'est fait amputer la première phalange de l’auriculaire pour indiquer qu’elle est prête à se remarier. Avant qu’elle ne puisse se marier une troisième fois, la première phalange du doigt suivant doit subir le même sort ». Cela semble avoir été une coutume chez les Khoï, rapportée par plusieurs auteurs. On trouve de nombreuses informations sur les Khoïkhoï dans les premiers récits européens, mais il existe peu d’illustrations. Les dessins de la collection ont été réalisés in situ et contrairement à la plupart des premières représentations européennes des Khoïkhoï, ils n'ont jamais été réinterprétés par les graveurs européens. L’artiste était fort probablement un Néerlandais, né au XVIIe siècle, qui occupait une certaine fonction à la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il se dirigeait vraisemblablement vers les Indes orientales néerlandaises ou rentrait aux Pays-Bas, quand il a visité le Cap. Des indications laissent à supposer que les dessins ont été réalisés au plus tard en 1713, et probablement même beaucoup plus tôt. La plupart des dessins portent des annotations, faites après 1730, par une autre personne, elle aussi non identifiée.

Titre dans la langue d'origine

Vijf danssende Hottentottinnen

Type d'élément

Description matérielle

1 dessin : lavis à la plume et à l'encre noire sur papier, 24 x 37 centimètres

Notes

  • Aussi connu sous le nom de Cinq femmes hottentotes dansant. Il a été reproduit comme planche 13 dans Les Khoïkhoï au Cap de Bonne-Espérance : dessins du XVIIe siècle dans la bibliothèque d’Afrique du Sud. Cette description est une adaptation du texte d’Andrew B. Smith. Au recto du dessin « Des Khoïkhoï buvant dans une kaross » (INIL 6263v), numéro 6263 de l’ensemble : INIL 6250-6264.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 2 juillet 2015