Des femmes khoï et une femme de colon néerlandais

Description

Cette vue d’un groupe de femmes khoï dans différents costumes et poses, avec une femme de colon tenant un récipient, fait partie d’un ensemble de 27 dessins sur 15 feuilles qui a été découvert à la Bibliothèque nationale d’Afrique du Sud en 1986. L’importance des dessins réside dans l’illustration des premières représentations réalistes des Khoïkhoï, les premiers habitants du Cap-Occidental. Les annotations décrivent les habits et les parures des Khoï, en expliquant que les femmes khoï portent plusieurs chaînes de perles autour du cou, avec une grande préférence pour les perles en cuivre. Une remarque est faite à propos de la coutume khoï consistant à s’enduire le corps et les habits avec de la graisse, une pratique que les colons européens trouvaient répugnante, mais qui était liée à l’exposition prolongée au soleil sous un climat chaud et sec. « En effet, apparaître brillant est le signe le plus important d’un homme riche, et toute personne qui peut se procurer un peu de graisse, s’adonne à cette pratique ». La robe de la femme de colon est intéressante, et similaire à celle d’une servante dessinée par Vermeer vers 1659. On trouve de nombreuses informations sur les Khoïkhoï dans les premiers récits européens, mais il existe peu d’illustrations. Les dessins de la collection ont été réalisés in situ et contrairement à la plupart des premières représentations européennes des Khoïkhoï, ils n'ont jamais été réinterprétés par les graveurs européens. L’artiste était fort probablement un Néerlandais, né au XVIIe siècle, qui occupait une certaine fonction à la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il se dirigeait vraisemblablement vers les Indes orientales néerlandaises ou rentrait aux Pays-Bas, quand il a visité le Cap. Des indications laissent à supposer que les dessins ont été réalisés au plus tard en 1713, et probablement même beaucoup plus tôt. La plupart des dessins portent des annotations, faites après 1730, par une autre personne, elle aussi non identifiée.

Type d'élément

Description matérielle

1 dessin : plume et encre sépia sur papier, 20 x 31 centimètres

Notes

  • Il a été reproduit comme planche 5 dans Les Khoïkhoï au Cap de Bonne-Espérance : dessins du XVIIe siècle dans la bibliothèque d’Afrique du Sud. Cette description est une adaptation du texte d’Andrew B. Smith. Au recto du dessin « Des femmes khoï » (INIL 6253v), numéro 6253 de l’ensemble : INIL 6250-6264.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 2 juillet 2015