Vue de Saint-Thomas, en Amérique, avec la citadelle de Fort Christian

Description

Ce dessin coloré d'un artiste anonyme est une vue de la colonie danoise sur l'île de Saint-Thomas (aujourd'hui les îles Vierges des États-Unis) telle qu'elle était au XVIIIe siècle. La colonie fut établie en 1672 par la Compagnie danoise des Indes occidentales. Le Danemark revendiqua l'île voisine de Saint-John en 1683 et acquit l'île de Sainte-Croix auprès de la France en 1733. Les trois îles formèrent une colonie royale danoise en 1754. Cette dernière prospéra avec les profits de l'économie de plantation rendus possibles par l'importation d'esclaves, et le port de Saint-Thomas devint un pivot essentiel du commerce caribéen. Fort Christian, nommé d'après le roi Christian V, est visible dans la partie gauche du dessin. Il fut construit par les Danois entre 1666 et 1680 pour protéger le port et défendre les établissements danois. Le Danemark vendit les îles aux États-Unis en 1917, mais conserva son autre territoire beaucoup plus grand de l'hémisphère occidental, le Groenland.

Dernière mise à jour : 1er juillet 2014