L'incendie de l'église de Notre Dame

Description

Cette estampe aux couleurs vives illustre l'incendie de l'église de Notre Dame, cathédrale de Copenhague, la nuit du 4 au 5 septembre 1807, pendant la guerre anglo-danoise qui se déroula entre 1807 et 1814. Cette guerre fut déclenchée au mois d'août 1807 par la Grande-Bretagne qui craignait que la flotte danoise tombât aux mains des forces françaises napoléoniennes après son refus de se rendre. Les troupes britanniques débarquèrent sur le sol danois et, le 2 septembre, un bombardement de trois jours sur Copenhague commença. Durant la troisième nuit de l'attaque, le clocher de la cathédrale prit feu et s'écroula en quelques heures. Cette estampe, réalisée par G.L. Lahde (1765–1833), est basée sur un tableau de 1807 peint par C.W. Eckersberg (1783–1853), qui reproduisit l'incendie vu depuis une rue voisine. L'église de Notre Dame remonte à 1209, lorsque le sanctuaire d'origine fut bâti en pierre calcaire sur le site le plus élevé de la ville. L'église d'origine fut détruite par les flammes, puis reconstruite en 1316. Elle brûla à nouveau dans le grand incendie de 1728 et elle fut rebâtie en 1738. Elle fut également réédifiée après l'incendie de 1807. Eckersberg étudia avec Jacques-Louis David (1748–1825) à Paris, travailla à Rome et fut nommée professeur à l'Académie des beaux-arts de Copenhague en 1818. Son œuvre et l'influence qu'il exerça sur la jeune génération de peintres danois lui valurent le nom de « père de la peinture danoise ».

Date de création

Informations d'édition

Copenhague

Langue

Titre dans la langue d'origine

Vor Frue Taarns Brand

Type d'élément

Description matérielle

37,4 x 25,4 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 12 février 2016