Supplication attribuée au calife Ali

Description

Le calife 'Alī ibn Abī Ṭālib (601-661 environ) est l'un des personnages religieux et sacrés les plus vénérés de l'Islam. Son nom honorifique, Amīr al-Mu'minīn, signifie le « commandeur des croyants » en persan. Les œuvres écrites de 'Alī ibn Abī Ṭālib et les paroles qui lui sont attribuées sont sacrées pour les fidèles chiites, en particulier pour ceux de langue persane. Il s'agit ici d'une copie d'un manuscrit enluminé du XVIIIe siècle de la Munājāt (supplication) de 'Ali ibn Abī Ṭālib. Elle comprend le texte arabe original et une traduction en persan. Le texte est écrit en doré sur un papier de couleur crème moyennement épais (feuillet 1b et 2a) et à l'encre noire (feuillet 2b jusqu'à la fin) à l'intérieur de cinq bordures. Les bordures sont coloriées, de la plus à l'extérieur à la plus à l'intérieur, en bleu, rouge, doré, rouge et vert. Les pages sont divisées en quatre cases pour accueillir le texte principal et la traduction, trois contenant deux lignes et une contenant une seule ligne, soit sept lignes pour chaque page. Le texte arabe, en écriture naskhi, se trouve dans des cases plus grandes comportant une décoration interlinéaire élaborée ; la traduction en persan, en écriture nastaʻlīq, est dans des cases plus étroites avec des panneaux de décor floral de chaque côté. Sur le feuillet 1a figure un texte persan inconnu, dont une partie est manquante le long de la marge de gauche où il a été découpé, et sur la marge supérieure droite en raison de la détérioration du premier feuillet (réparé avec une certaine perte pour ce texte, mais sans dommage au texte principal). Le nom et la date « Vahīd Ḥusaynī 1209 » (1794 ou 1795) figurent dans le coin inférieur gauche du feuillet 7b de la partie écrite ; un texte persan inconnu d'un contributeur ultérieur figure sur la page de garde.

Dernière mise à jour : 5 septembre 2014