Al–Jawharah, commentaire sur le Recueil d'al–Quduri relatif à la jurisprudence hanafite

Description

Mukhtaşar al–Qudūrī (Recueil d'al–Quduri), texte résumant la jurisprudence islamique selon l'école hanafite, compte parmi les ouvrages les plus anciens et les plus importants ayant trait au domaine. Connu pour son langage clair et son style fluide, le texte gagna une telle notoriété chez les érudits hanafites qu'il est simplement appelé al–Kitāb (Le livre). Son titre comporte le nom de son auteur, Abu al–Husayn Ahmad ibn Muhammad al–Quduri (972 ou 973–1037), juriste et traditionaliste qui fut à son époque le plus grand érudit de son école, en Irak. Le recueil fit l'objet de quelque 15 commentaires, notamment al–Jawharah al–nayyirah (Le bijou resplendissant), dont la première partie est présentée ici. Le commentateur, Abu Bakr ibn 'Ali al–Haddad (mort en 1397 ou 1398), également juriste hanafite, était originaire du Yémen. Le commentaire reprend la division originale du recueil d'al–Quduri en livres, parfois sous–divisés en chapitres. Cette première partie du commentaire aborde, dans cet ordre, les livres sur la tahârah (pureté rituelle), sur la salât (prière), sur le zakat (aumône), sur le saoum (jeûne) et sur le hajj (pèlerinage). Un second colophon écrit à une date ultérieure indique : « tamma kitāb al–buyū' » (la fin du livre des transactions financières). Toutefois, le livre sur les transactions financières n'est pas inclus ici, bien que l'on sache qu'il suit le livre sur le hajj.

Dernière mise à jour : 14 avril 2017