Le guide parfait dans les sciences du Coran

Description

Juriste et philologue égyptien, Jalal al–Din al–Suyuti (1445–1505) fut l'un des auteurs musulmans les plus prolifiques de la fin de l'époque médiévale. L'attribution de sa nisba (partie d'un nom indiquant la provenance), faisant référence à la ville d'Assiout, en Haute–Égypte, convient mieux à sa famille plutôt qu'à lui, car il naquit et mourut au Caire. Connu pour ses ouvrages sur les hadiths et d'autres sujets islamiques, il écrivit également sur les sciences naturelles, la médecine et les langues arabes. On ne sait pas exactement combien de livres al–Suyuti produisit. Brockelmann, dans son Histoire de la littérature arabe, estime leur nombre à 415, Katip Çelebi (ou Haji Khalifa) à 576 et Ibn Iyas, élève d'al–Suyuti, à 600. Al–Suyuti commença à écrire à 17 ans et continua pendant plus de 43 années, dont au moins 20 furent exclusivement consacrées à cet art, lorsqu'il vivait dans l'isolement à Roda, île sur le Nil, en dehors du Caire. Ses ouvrages, principalement des compilations, sont variés, allant des livrets et des courts avis juridiques à des œuvres en plusieurs volumes et des encyclopédies. Al–Suyuti est célèbre pour sa mémoire prodigieuse. Ses compilations renferment des parties d'ouvrages anciens aujourd'hui disparus. Al–itqān fī 'ulūm al–Qur'ān (Le guide parfait dans les sciences du Coran) est un de ses livres les plus connus. Il s'agit d'un traité sur l'étude du Coran, divisé en 80 naw' (sous–domaines), abordant des questions telles que les lieux et les époques de la révélation, la chaîne de narration, le langage inhabituel et similaire, ainsi que la doctrine de l'abrogation. Le livre s'appuie sur des écrits antérieurs du même sujet, dont celui portant quasiment un titre identique, Al–burhān fī 'ulūm al-Qur'ān (La preuve dans les sciences du Coran), de Muhammad ibn Bahadur al–Zarkašī (1344–1392 env.). Ni le nom du scribe ni l'endroit où le manuscrit fut copié ne sont indiqués. Le texte de l'ouvrage, sur papier épais de couleur crème sans filigranes ou vergeures visibles, est écrit en caractères naskhi à l'encre noire. Il compte 35 lignes par page et inclut une rubrication. La page de titre, son verso et le colophon sont enluminés et ornés d'un 'unwan (panneau décoratif) sophistiqué à l'encre dorée et bleue. Des corrections et des notes sont disséminées dans les marges, et les réclames apparaissent au recto des pages.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

كتاب الإتقان في علوم القرآن للشيخ الإمام العالم العلامة جلال الدين الأسيوطي

Type d'élément

Description matérielle

198 pages reliées : papier ; 27 x 18,5 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 14 avril 2017