Un livre jusqu'à présent non publié sur les jugements des nativités par Abū 'Alī, astrologue arabe

Description

L'astrologue Yaḥyá ibn Ghālib Khayyāṭ (mort en 835 env.) fut l'élève du grand astrologue juif perse Māshā'allāh (730–815 env.). Il était connu au Moyen Âge chrétien sous le nom d'Albohali (ou encore Alghihac et Albenahait). Ibn al-Nadīm répertorie dans sa liste des ouvrages d'Abu 'Alī Kitāb al-Masā'il (Le livre des interrogations) et Kitāb al-Mawālīd (Livre des nativités), qui existent encore aujourd'hui, ainsi que d'autres œuvres désormais perdues telles que Kitāb al-Madkhal (Le livre de l'introduction), Kitāb al-Ma'ānī (Le livre des sens [cachés]), Kitāb al-Duwal (Le livre sur les révolutions [du temps]), Kitāb Taḥwīl sinī 'l-mawālīd (Livre des révolutions des années des nativités) et Kitāb qaḍīb al-dhahab (Livre de la baguette d'or). Kitāb al-Mawālīd fut traduit en latin par Platon de Tivoli en 1136, puis par Johann Hispalensis (Jean de Séville) en 1153, traduction qui fut imprimée à Nuremberg en 1546. L'ouvrage présenté en est la seconde édition, datant de 1549. Son éditeur, Joachim Heller (1518–90), le dédia à Philippe Mélanchthon (1497–1560), collaborateur de Martin Luther et réformateur allemand.

Date de création

Informations d'édition

Giovanni Monte et Ulrich Neuber, Nuremberg

Langue

Titre dans la langue d'origine

Albohali Arabis Astrologi ... De Judiciis Nativitatum liber unus, antehac non editus

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

64 feuilles : illustrations ; 19 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 juin 2014