Traité d'al-Qabīṣī sur les principes de l'astronomie judiciaire

Description

'Abd al-'Azīz Ibn 'Uthmān, astrologue célèbre, comme le suggère un commentaire dans Fihrist, aurait été contemporain de Muḥammad ibn Isḥāq Ibn al-Nadīm (actif en 987). Probablement né à al-Qabīṣ, nom de lieu désignant deux sites en Irak, un près de Mosul et l'autre à proximité de Sāmarra, il était peut-être d'origine perse. Le principal ouvrage d'al-Qabīṣī existant encore aujourd'hui s'intitule al-Madkhal ilā ṣinā‘at aḥkām al-nujūm (Introduction à l'art du [savoir sur le] jugement des étoiles), dédié à Sayf al-Dawla, souverain hamdanide d'Alep de 944-945 à 966–967. Il fut traduit en latin par Jean de Séville en 1144, puis Pèlerin de Prusse en réalisa une traduction française (vraisemblablement du latin) en 1362. Trois brefs traités d'al-Qabīṣī survécurent également au sein d'un même exemplaire manuscrit conservé à Istanbul, avec la référence Aya Sofya MS 4832 : Risāla fī anwā' al-a'dād wa ṭarā'if min al-a'māl mimmā jama'ahū min mutaqaddimī ahl al-'ilm bi hādhihi al-ṣinā'a  (Traité sur les types de nombre et les nouvelles opérations compilé à partir des pionniers de cet art), le traité d'astronomie Risāla fi 'l-ab'ād wa 'l-ajrām (Traité sur les corps et les distances), et Mā sharaḥahū min kitāb al-fuṣūl li 'l-Fargh(un exposé sur Livre des saisons par Farghānī). Les deux premiers traités sont dédiés au mécène d'al-Qabīṣī, Sayf al-Dawla. Le titre latin de l'ouvrage présenté ici suggère qu'il s'agit d'un commentaire sur al-Madkhal ilā ṣinā'at aḥkām al-nujūm, ou peut-être sur l'œuvre désormais disparue Kitāb fī ithbāt sinā'at aḥkām al-nujūm (Le livre sur la preuve du jugement des étoiles). Son auteur, Jean de Saxe (actif de 1327 à 1355), fut astronome à l'université de Paris. Un court chapitre, abordant les effets de l'astrologie sur la maladie et la santé de Petrus Turrellus (Petrus de Turre), conclut cet ouvrage qui fut imprimé à Lyon entre 1519 et 1523.

Dernière mise à jour : 17 juin 2014