Les sept livres sur la méthode thérapeutique, soit l'art de la guérison, par Jean de Damas de la Décapole, autorité médicale majeure chez les arabes

Description

Yúhānnā Ibn Sérapion était un médecin nestorien perse du IXe, appelé Sérapion en Occident latin. Il écrivit deux recueils médicaux (al-kunnāsh en arabe) dans sa langue natale, le syriaque. Le premier est composé de sept parties (Al-kunnāsh al-ṣaghīr) et le second de douze (Al-kunnāsh al-kabīr). Le plus long des deux recueils est conservé à Istanbul, sous la référence MS Ayasofya 3716. Le plus court fut traduit en arabe par le secrétaire Mūsā b. Ibrāhīm al-Ḥadīthī pour le médecin Abu 'l-Ḥasan b. Nafīs. Al-kunnāsh al-ṣaghīr fut traduit en latin par Gérard de Crémone sous le titre Practica Joannis Serapionis aliter breviarium nuncupata. La version latine fut ensuite traduite en hébreu par Mōshē ben Mazliaḥ. Les sept traités d'Al-kunnāsh al-ṣaghīr abordent les maladies du corps et des nerfs, les maladies des yeux, de la bouche, des poumons, de la poitrine et du cœur, les troubles de l'estomac, des intestins et de ceux causés par les vers, les maladies du foie, de la rate, des reins et de la vessie, ainsi que la goutte, les maladies de la peau, les blessures causées par une morsure et les maladies gynécologiques, la fièvre et les médicaments composés (aqrabādhīn). Dans l'édition en latin présentée ici, la traduction de Gérard de Crémone est paraphrasée et adaptée par Albano Torino (Alban Thorer, 1489–1550). Bien qu'elle soit composée de sept parties, ces dernières ne correspondent pas aux originales. Par exemple, le premier traité est un recueil d'aphorismes médicaux, tandis que le second porte sur les différents types de fièvre. L'ouvrage principal conclut par une œuvre d'Albano Torino, inspirée de Galien, qui fournit une liste alphabétique des paires d'ingrédients médicaux pouvant se substituer l'un à l'autre lorsque nécessaire. Al-kunnāsh al-ṣaghīr fut imprimé en plusieurs éditions latines. Il fut publié à Venise en 1479 sous le titre Breviarium medicinae, et à Milan en 1473 et à Venise en 1479 sous le titre Liber aggregatus in medicinis simplicibus. Cette édition, qu'Albano Torino dédia à Guillaume IV, duc de Bavière (mort en 1550), fut imprimée en mars 1543 à Bâle, dans l'atelier d'Heinrich Petri (Henricus Petrus, 1508–1579).

Date de création

Informations d'édition

Heinrich Petri, Bâle

Langue

Titre dans la langue d'origine

Iani Damasceni Decapolitani summæ inter Arabes autoritatis medici, Therapeuticae methodi hoc est, curandi artis libri VII

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

516 pages ; 29 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 juin 2014