Recueil de traductions latines de tables astronomiques en persan

Description

Ce volume est un recueil de six ouvrages contenant les traductions latines de certaines parties de Zīj-i Sulṭānī, écrit par Muḥammad Ṭaraghāy ibn Shāhrukh ibn Tīmūr (1394–1449), également appelé Ulugh Beg. Les autres ouvrages incluent un extrait de Taqwīm al-Buldān (intitulé « Une description du Khwarezm et de la Transoxiane à partir des tables d'Abū al-Fidā' ») d'Abū al-Fidā' Ismā'īl Ibn 'Alī (1273-1331), ainsi qu'une table astronomique de Muhammad ibn Muhammad Tizīnī. Ulugh Beg (« grand commandant » en turc), petit-fils de Tīmūr (appelé Tamerlan en Occident), fut gouverneur de la Transoxiane. Durant une courte période après la mort de son père Shāhrukh ibn Tīmūr, en 1447, Ulugh Beg fut sultan des royaumes timourides. Il est considéré comme un mécène de la poésie, de la littérature et particulièrement de l'architecture. Il fit bâtir des madrasas à Boukhara et dans la capitale Samarcande, qui furent financées par d'importants waqfs (donations religieuses). Il entreprit également d'autres projets de construction à Gour Emir, Chakhrisabz et Shah-i Zindah. Toutefois, son patronage le plus connu fut la construction, en 1420 environ, de l'observatoire de Samarcande, dont il fut directeur et pour lequel il réunit de nombreux scientifiques, dont les plus célèbres furent l'éminent astronome Jamshīd ibn Mas'ūd Kāshī et le professeur en chef de la madrasa d'Ulugh Beg, Mūsá ibn Muḥammad Qāḍī'zādah. Kāshī et Qāḍīzāda dirigèrent le programme d'observation jusqu'à leur mort (respectivement, en 1429 et 1436). Les observations astronomiques continuèrent sous la direction d'Alī Qūshchī, élève de Qāḍīzāda et d'Ulugh Beg. Ulugh Beg acheva ses tables astronomiques, Zīj al-Sulṭānī ou Zīj-i Ulugh Beg, en 1441 environ. S'appuyant largement sur des études menées dans son observatoire, cet ouvrage devint la référence en matière de tables astronomiques jusqu'au siècle suivant. Les sections de Zīj-i Ulugh Beg incluses dans ce livre furent traduites par John Greaves (1602–1652) et Thomas Hyde (1636–1703), et imprimées à l'Oxford University Press à Londres en 1655. Greaves était un mathématicien, astronome, orientaliste et antiquaire anglais. Hyde fut professeur d'arabe et de persan, et bibliothécaire de Bodley à Oxford.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

H. Hall, Oxford, Angleterre

Titre dans la langue d'origine

Chorasmiae, et Marawalnaharae, hoc est, Regionum extra fluvium Oxum Descriptio, Ex Tabulis Abulfedae Ismaelis…Epochae celebriores, Astronomis, Historicis, Chronologis, Chataiorum, Syro-Graecorum, Arabum, Persarum, Chorasmiorum…Ex traditione Ulug Beigi…Tabulae longitudinae ac latitudinae stellarum fixarum, ex observatione Ulugh Beighi… Mohammedis Tizini Tabulae declinationum & rectarum ascensionum… elenchus nominarum stellarum…In Ulugh Beighi Tabulas stellarum Fixarum Commentarii…

Type d'élément

Description matérielle

239 pages ; 25 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 mai 2017