Décoration théâtrale

Description

Francisco Rizi était un peintre d'origine italienne formé à l'atelier de Vicente Carducho. En 1637, il commença à officier pour le roi Philippe IV d'Espagne qui le nomma premier peintre du roi en 1656. Sa période la plus prolifique fut le règne de Philippe, pour qui il travailla sur des décorations d'un personnage mythologique pour l'Alcázar de Tolède, et sur la conception et la construction de décors de théâtre à partir de 1657. Ce dessin fut probablement réalisé pour une représentation théâtrale au Palais du Buen Retiro de Madrid. D'une exécution raffinée, cette œuvre est clairement de style baroque, et met l'accent sur la couleur et la décoration. Elle est composée de matériaux simples embellis de peintures de tempera permettant de représenter le marbre, décorée de reliefs, de cartouches et de boucliers, symboles iconographiques associant la mythologie à la glorification des monarques. Dans le cartouche de la partie supérieure du dessin, Apollon, personnifiant le soleil et patron des muses, est transporté sur un char. Des allégories du printemps et de l'automne apparaissent dans les niches latérales. En arrière-plan, la figure de Pan, représentée avec un instrument de musique, fait allusion aux arts. Le sceau royal est visible sur le fronton de la seconde arche. Les structures ondulantes, renforcées par des colonnes, confèrent un certain dynamisme à la composition et sont placées à différents angles pour créer une perspective irréelle. Avec cette œuvre, Rizi fait preuve d'une maîtrise exceptionnelle de la peinture et de la scénographie. Cette peinture rappelle sans doute l'une des entrées royales triomphales qui étaient déjà bien établies à la cour. Rizi était fondamentalement un peintre de thèmes religieux. Son œuvre est liée à la cathédrale de Tolède et aux églises prédominantes associées à la cour, telles que le monastère des Déchaussées royales, l'église de Saint-Antoine des Portugais et le Collège impérial de Madrid. Rizi est considéré comme le premier grand peintre baroque de l'école madrilène. Il contribua au renouveau de la peinture espagnole en alliant les influences de l'école de Rubens à la couleur de l'école vénitienne.

Dernière mise à jour : 15 mars 2013