Livre des croix

Description

Libro De Las Cruzes (Livre des croix) compte parmi les codex produits dans la chambre royale d'Alphonse X, roi de Castille–et–León, également appelé Alfonso el Sabio (Alphonse le Sage). Il s'agit de l'une des rares publications dans lesquelles Alphonse se présente officiellement comme le roi d'Espagne. Le livre témoigne de l'intérêt du roi pour l'astrologie. Les longues visites royales d'Alphonse à Tolède et la date d'achèvement du codex, en 1259, suggèrent que le monarque supervisa activement cette traduction de la version arabe. Les deux traducteurs, Judah ben Moses ha-Cohen et Johan Daspa, collaborèrent régulièrement à différents projets entrepris sous Alphonse X. La traduction repose sur l'œuvre de l'astrologue arabe Oveidala ('Ubayd Allah b. Jalaf al-Istiyi), elle-même inspirée, selon certains érudits, d'un ancien texte latin datant de l'ère wisigothe. Dans cette version, un 59e chapitre portant sur l'Espagne fut ajouté. Le manuscrit, sur parchemin et d'une typographie gothique française, inclut des détails ornementaux, ainsi que des lettrines bleues et rouges. Les cercles, tracés à l'encre rouge, sont décorés de filigranes peints en bleu, en vert et en violet. L'ouvrage comporte des éléments ornementaux figuratifs, tels que des visages (au recto des feuilles 14 et 36). Le titre du codex fait référence aux diamètres s'entrecoupant dans les cercles, qu'ils divisent en six parties. Le format pratique du livre indique qu'il était vraisemblablement destiné à une utilisation fréquente.

Dernière mise à jour : 24 mars 2015