Le trésor lumineux et des réponses acceptables aux questions religieuses

Description

Aḥmad ibn 'Abd al-Laṭīf ibn Aḥmad al-Bashbīshī (1631–1685), juriste islamique de l'école de jurisprudence shāfi'ī, naquit et mourut dans le village de Bashbīsh, à proximité d'El-Mahalla dans la région du delta du Nil, en Égypte. Il étudia la jurisprudence islamique au Caire et enseigna à la mosquée Al-Azhar du Caire, longtemps considérée comme la plus grande institution du monde musulman pour l'étude de la théologie sunnite. Al-Tuhfa al-Saniyya bi Ajwibat al-Masaa’il al-Mardhiyya (Le trésor lumineux et des réponses acceptables aux questions religieuses) est un recueil d'écrits abordant différentes questions sur la pratique personnelle de l'islam et offrant des réponses. L'ouvrage commence par énoncer en détail toutes les questions, puis il fournit les réponses une à une, citations du Coran et du hadith (traditions du prophète Mahomet) à l'appui. Les thèmes traités visent notamment à déterminer quelle fut la toute première création d'Allah, si la prophétie de Mahomet et son message étaient une ou deux choses, et si les traditions de Mahomet étaient les siennes ou s'il s'agissait d'une révélation divine. Ils incluent également une multitude de questions sur les anges, le jour du jugement dernier, la vie dans l'au-delà, et bien d'autres encore. L'introduction stipule que l'ouvrage fut commandé par le souverain ottoman de l'Égypte qui gouvernait à cette époque, 'Abd al-Raḥmān Pasha al-Tuwaishī (règne : 1650–1652).

Dernière mise à jour : 2 février 2016