Atlas général de toutes les îles du monde

Description

Islario general de todas las islas del mundo (Atlas général de toutes les îles du monde) est la plus grande œuvre d'Alonso de Santa Cruz (1505–1567), cosmographe de Séville. L'atlas fut commencé au cours du règne de Charles Quint, empereur du Saint Empire romain et roi d'Espagne, et fut achevé sous celui de son fils, le roi Philippe II, à qui l'ouvrage fut dédié. Il comporte 111 cartes représentant toutes les îles et péninsules du monde, et montrant toutes les découvertes faites par les explorateurs européens entre 1400 et le milieu du XVIe siècle. L'atlas commence par une lettre de Santa Cruz destinée au roi, dans laquelle il justifie son œuvre et explique différents concepts géographiques. Une section intitulée « Breve introducción de la Sphera », dans laquelle Santa Cruz dresse une description cosmographique et illustrée de 14 éléments astronomiques, précède les cartes. Ces dernières sont organisées en quatre parties : la première aborde l'Atlantique Nord ; la seconde, la Méditerranée et les régions adjacentes ; la troisième, l'Afrique et l'océan Indien ; et la quatrième, le Nouveau Monde. La carte inclut des échelles de latitude et quelques-unes de longitude, ainsi que des étendues d'eau avec diverses échelles, dont l'orientation est indiquée par des roses des vents. L'Islario general est le premier atlas réalisé sur papier, remplaçant le parchemin qui était auparavant plus utilisé pour ce type de carte. Le style des cartes est plus fonctionnel, avec une esthétique moindre et davantage de détails géographiques que dans les atlas et cartes-portulans de la fin de l'époque médiévale. Grâce aux dates indiquées dans les textes descriptifs sur les îles, les érudits ont déterminé que les cartes furent réalisées au début de la quatrième décennie du XVIe siècle, en 1539 environ, et que l'ensemble de l'atlas fut achevé approximativement en 1560. Il est fort probable que l'Islario general fit partie d'une Geografía Universal que Santa Cruz ne termina jamais. Santa Cruz fut l'un des personnages clés de la Casa de Contratación (Chambre de Commerce) de Séville. L'un des ses premiers ouvrages fut un recueil de cartes sphériques du Nouveau Monde. Il créa plusieurs autres œuvres sur la cosmographie et la géographie, telles que Libro de longitudes, mais également sur des thèmes historiques, notamment Crónica de los Reyes Católicos (Chronique des rois catholiques) et Crónica de Carlos V (Chronique de Charles Quint). Après la mort de Santa Cruz, son successeur, Andrés García de Céspedes, tenta de s'attribuer le mérite de ses travaux. Sur la couverture, le nom d'Alonso de Santa Cruz a été effacé et celui de García de Céspedes a été inséré comme s'il était l'auteur. En outre, l'ouvrage est dédié au roi Philippe III. Dans le manuscrit proprement dit, des textes apocryphes ont été superposés sur les originaux dans le but de dissimuler les véritables auteurs et dates de création.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Islario general de todas las islas del mundo

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

360 pages avec 111 cartes : gouache sur papier ; 28 x 21 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 1er avril 2015