Journal du premier voyage de Vasco de Gama aux Indes, 1497−1499

Description

Ce manuscrit est l'unique copie connue d'un journal vraisemblablement écrit à bord de l'un des navires durant le premier voyage de Vasco de Gama aux Indes. L'original du journal, qui fut perdu, est le plus souvent attribué à Álvaro Velho. Ce dernier accompagna Vasco de Gama aux Indes de 1497 à 1499, mais il ne rentra pas au Portugal avec le reste de l'expédition et resta huit ans en Gambie et Guinée. Bien que le manuscrit soit anonyme et non daté, l'étude paléographique révèle qu'il remonte à la première moitié du XVIe siècle. Le document décrit le voyage aux Indes et le contact avec les peuples habitant les côtes de l'Afrique et des Indes. Il aborde notamment les maladies, la faune et la flore, les otages, les titres et les professions, les armes de guerre, la nourriture, les pierres précieuses, les défis de la navigation, et bien d'autres sujets. La description de certains royaumes d'Orient, une liste d'épices et d'autres marchandises, accompagnées de leurs prix, ainsi qu'un vocabulaire de la langue parlée à Calicut, furent ajoutés au corps principal du texte. De nouveaux titres, écrits d'une main différente, figurent sur la couverture, Descubrimento da India por Vasco da Gamma (Découverte des Indes par Vasco de Gama), et sur la page de garde libre avant, Relação do descubrimento da India por Vasco da Gamma (Récit de la découverte des Indes par Vasco de Gama). Le manuscrit, qui appartint pendant des siècles aux collections du monastère de la Sainte-Croix de Coïmbre, fut transféré à la bibliothèque municipale de Porto en 1834. Le voyage de Vasco de Gama aux Indes, en contournant le cap de Bonne-Espérance, constitua un événement d'une grande ampleur historique. Outre le fait qu'il s'agit de l'un des actes notables de la navigation européenne, il jeta les fondements de l'Empire portugais, qui allait durer plusieurs siècles, et permit d'établir de nouveaux contacts entre l'Europe et les civilisations de l'Asie, marquant un premier jalon dans le processus appelé plus tard « globalisation ». Le journal du premier voyage de Vasco de Gama aux Indes fut inscrit au Registre de la Mémoire du monde de l'UNESCO en 2013.

Dernière mise à jour : 27 avril 2015