Vroubel

Description

Mikhaïl Vroubel (1856–1910) est un peintre russe, connu pour son style inhabituel qui combine des éléments de l'art russe autochtone avec des influences occidentales et byzantines. Né à Omsk d'un père polonais et d'une mère russe, il déménagea à Saint-Pétersbourg en 1874 pour y étudier le droit. Il finit par abandonner ses études et entrer à l'Académie des beaux-arts en 1880. Durant de sa carrière, interrompue par la maladie mentale et la cécité, Vroubel produisit un ensemble d'œuvres comprenant des fresques et des mosaïques pour des églises, des illustrations d'ouvrages, des décors de théâtre, des aquarelles et des peintures à l'huile. Il était fasciné par Le Démon, long poème de Mikhail Lermontov, et produisit de nombreuses représentations du diable qui figurent parmi ses peintures les plus connues. Il souffrit de dépression et fut placé dans un asile où il perdit la vue et finit par mourir. À son enterrement, le grand poète symboliste Aleksandr Blok lui rendit hommage. Cet ouvrage, écrit par le critique d'art russe Aleksandr Pavlovitch Ivanov (1876-1940) est une présentation de la vie, du style et des innovations artistiques de Vroubel. Publié pour la première fois en 1911, il comprend des reproductions en couleur et en noir et blanc de certaines des œuvres de Vroubel. En fin d'ouvrage, une liste répertorie toutes les œuvres de Vroubel de 1881 à 1906.

Dernière mise à jour : 13 juin 2017