IntervenantAngela Cannon

Institution Bibliothèque du Congrès

SujetBukvar s razlichny poucheniia (Livre élémentaire avec diverses instructions)

Le Bukvar s razlichny poucheniia ou Livre élémentaire avec diverses Instructions de 1824 fut le premier livre élémentaire publié pour les élèves apprenant la langue bulgare moderne et le premier à mettre l'accent sur l'éducation laïque plutôt que religieuse. Auparavant, les élèves bulgares devaient apprendre à lire en utilisant la langue noble et archaïque de l'Église slave.

L'auteur du livre élémentaire, Petur Beron, qui vécut de 1800 à 1871, était un érudit et une figure éducative en Bulgarie durant la renaissance bulgare, une ère d'éveil national durant laquelle les Bulgares s'efforcèrent d'obtenir une plus grande autonomie culturelle sous l'Empire ottoman. Le mouvement aboutit finalement à une lutte en faveur d'un État indépendant, obtenu en 1878 à la conclusion de la guerre russo-turque. La période de renaissance s'est déroulée approximativement du milieu des années 1700 jusqu'en 1878. Au début de cette ère les Bulgares présentaient un faible taux d'alphabétisation et se trouvaient sous la domination culturelle et religieuse non seulement des Ottomans, mais aussi des Grecs. De fait, durant l'essentiel de cette période et en raison des restrictions ottomanes, les Bulgares n'étaient pas autorisés à publier dans leur langue maternelle sur le territoire bulgare et devaient imprimer livres et périodiques en dehors de Bulgarie.

L'expérience d'enseignant de Petur Beron en tant qu'instructeur bulgare vivant en Roumanie l'amena à écrire un simple livre élémentaire dans la langue parlée de la population. Il publia son Livre élémentaire avec diverses instructions en 1824 à Brashov, en Roumanie, où il enseignait. Cet ouvrage élémentaire fut réédité à de nombreuses reprises et fut utilisé pour l'enseignement de générations d'élèves bulgares, incluant des figures aussi connues que Georgi Rakovski, le révolutionnaire Bulgare, et Petko Slaveikov, l'un des plus remarquables auteurs Bulgares du 19ème siècle. C'était une sorte de mini encyclopédie pour enfants dans la mesure où l'ouvrage contenait beaucoup d'informations générales sur la nature et l'arithmétique simple ainsi que sur la grammaire. L'ouvrage devint connu sous le nom d' Abécédaire au poisson ou Riben bukvar en raison d'une image de baleine imprimée à la fin.

Il se compose d'une introduction, de huit chapitres numérotés, et d'une postface avec un appel aux collègues bulgares en faveur de réformes pédagogiques. La première section présente l'alphabet et la grammaire de base, tels que des extraits de discours, le genre, les nombres et la conjugaison verbale. La deuxième section comporte de courtes prières, tandis que les troisième et quatrième sections se composent d'aphorismes et de proverbes. Les cinquième, sixième et septième sections proposent des passages de lecture avec des fables et des descriptions du monde naturel, incluant divers produits agricoles ainsi que des animaux. La 8ème section est consacrée à l'arithmétique simple. Des illustrations d'animaux, dont la célèbre représentation de la baleine, apparaissent à la fin du livre.

Durant la renaissance, plusieurs dizaines d'ouvrages élémentaires et de grammaires furent publiés, mais aucun n'eut autant d'influence que l'Abécédaire au Poisson, l'ouvrage innovant de Beron, qui l'aida à promouvoir ses idées d'éducation laïque, premièrement par l'abandon de la langue slave de l'Église dans l'enseignement primaire et l'utilisation de la langue bulgare à la place. En second, il recommanda la méthode d'enseignement Bell-Lancaster, ou mutuelle, apparue en Angleterre, encourageant les élèves plus âgés à assister l'enseignant dans l'instruction des plus jeunes. Il proposa également d'éliminer les châtiments corporels dans les écoles ainsi que l'introduction de l'éducation physique.

Beron quitta finalement la profession d'enseignant pour devenir médecin et chercheur scientifique, mais il reste principalement connu pour son Abécédaire au Poisson, une œuvre qui a inspiré son surnom comme le père du bulgare moderne. Beron et son livre élémentaire sont si importants pour la culture bulgare qu'ils sont tous deux commémorés sur la monnaie bulgare, en particulier sur le billet de 10 lev.

L'Abécédaire au Poisson et des centaines d'autres titres de la renaissance bulgare se trouvent dans la Collection Todor Plochev des Premères Impressions Bulgares de la division des collections de livres rares et spéciaux à la Bibliothèque du Congrès.