IntervenantDaniel De Simone

Institution Bibliothèque du Congrès

Objet Bizzarie di varie figure (Les bizarreries de Bracelli)

Les créations de Battista Braccelli  sont uniques dans l'histoire de l'illustration du livre, et représentent un point culminant dans le style maniériste de la gravure qui a fleuri au cours du dix-septième siècle. Le maniérisme se caractérise par l'intégration des techniques de la Renaissance associée au rejet de l'imagerie classique et du style harmonieux ; il est la marque d'une grande partie de l'art européen des quinzième et seizième siècles. Les Bizzarie di varie figure (Les bizarreries de Braccelli) consistent en une suite de cinquante gravures qui célèbrent la silhouette humaine réduite à des formes géométriques, où des cubes, triangles, cercles et parallélogrammes prennent la place des muscles, des os et des tissus, définissant le corps par un nouveau vocabulaire visuel. Cette suite de gravures est très rare, et cette copie de la Collection Rosenwald est la plus complète connue.  Cette œuvre a eu des répercussions considérables sur les générations suivantes d'artistes, et les personnages de Braccelli ont été adoptés par les surréalistes au milieu du XXe siècle. Ce groupe d'artistes s'est approprié les formes géométriques de Braccelli et a vanté sa capacité à investir des images mécaniques avec grâce et humanité. Certaines des gravures illustrent aussi l'émotion humaine en action, comme des personnages en train de danser sur la page, ou qui s'affrontent en un combat mortel.