IntervenantMi Chu

Institution Bibliothèque du Congrès

Sujet Guide illustré de la vie rurale du travail de la terre et du tissage dans la Chine Impériale.

Il est bien connu que les illustrations originales du travail de la terre et du tissage furent l'œuvre de Lou Shou, achevée vers 1145 apr. JC., au début de la dynastie Song du Sud. Cet ouvrage n'a pas survécu, toutefois de nombreuses éditions gravées sur bois restent disponibles sur le marché. Les Complètes Illustrations sur Commande Impériale du Travail de la terre et du tissage au sein de cette Institution, peintes à la main sur soie, sont une rareté dans le monde.

Le texte de ce document fut composé par l'empereur Kangxi de la dynastie Qing, également connu sous son nom de temple, Shengzu ; la peinture est de Bingzhen Jiao, du Directorat d'Astronomie. Jiao Bingzhen était un peintre de cour du début de la dynastie Qing qui officia à la Direction de l'Astronomie durant l'ère Kangzi. Il étudia les procédés de peinture occidentale, son professeur étant le fameux jésuite Johann Adam Schall von Bell.

Les Complètes Illustrations sur Commande Impériale du Travail de la terre et du tissage sont peintes en couleur sur de la soie provenant du Ministère de la maison impériale et sont datées du second mois de la trente-cinquième année de l'ère Kangxi, ou mars 1696. Elles comprennent vingt-trois représentations des activités agricoles et un nombre égal de scènes de tissage. Chaque page dispose du texte à gauche, précédé par la peinture sur la droite. Le texte consiste en poèmes de sept pieds calligraphiés en écriture régulière. Les peintures sont finement détaillées, et sur chacune figure un poème de cinq pieds  en écriture régulière de facture fluide et riche. Le décor de soie représente un motif de deux dragons en carmin sombre. Depuis l'Antiquité, la Chine était fondée sur l'agriculture, et la conscience que la première priorité de l'administration impériale serait toujours l'agriculture et la sériciculture est exprimée dans l'ancien adage énonçant "Lorsque nous nous habillons de soie, nous devons nous souvenir des privations des femmes qui tissent, et lorsque nous mangeons le grain, nous devons penser à la souffrance des hommes qui travaillent la terre".

L'histoire de la provenance de cet album est remarquable. Acheté à Londres en 1908 par le Dr Frederick Peterson de New York, les Illustrations sur Commande Impériale du Travail de la terre et du tissage furent authentifiées par les deux célèbres sinologues de l'époque, Dr Berthold Laufer et Dr Paul Pelliot comme étant de la main de Jiao Bingzhen. Dans la revue N° 13 (1912) T'oung Pao publia un important article sur les Illustrations de Travail de la Terre et du Tissage intitulé "La découverte d'un livre perdu", qui légitima l'importance érudite de la version Kangxi dans l'histoire. Vingt ans plus tard, en 1928, Mme William H. Moore de New York acquit cet album auprès de M. Peterson et le transféra à la Bibliothèque du Congrès pour être préservé.

La Bibliothèque du Congrès des États-Unis dispose également de rares éditions imprimées des "Illustrations du travail de la terre et du tissage", incluant : les "Diagrammes d'agriculture, de sériciculture, de travail de la terre, et de tissage" dans le troisième tome, neuvième juan, du Shimin wanyong zhengzong buqiuren quanbian, un vaste recueil de connaissances utiles pour les personnes de tous horizons publié au cours de la trente-septième année de l'ère Wanli de la dynastie Ming (1609). Selon le rapport annuel 1940 de la Bibliothèque du Congrès, ces diagrammes sont uniques à ce livre et sont très probablement des reproductions des "Illustrations du travail de la terre et du tissage" de Lou Shou à partir des éditions gravées sur bois des Song du Sud et du début de la dynastie Ming.

Une copie de la Wakan Kanseki Koshiki zu basée sur une édition Song fut publiée dans la quatrième année de l'ère Empō au Japon par le peintre de cour Eino Kano (1631-1697). Seules trois copies de cette édition japonaise existent encore : deux au Japon, et une donnée à la Bibliothèque du Congrès en 1928 par la Bibliothèque John Crerar de Chicago.

Les amateurs peuvent acquérir une meilleure compréhension de la valeur de la version peinte par Jiao Bingzhen à travers la généalogie des éditions gravées sur bois des Illustrations du Travail de la Terre et de Tissage.