IntervenantMuniz Sodré de Araújo Cabral

InstitutionBibliothèque nationale du Brésil

SujetCollection Thereza Christina Maria

La Fondation de la Bibliothèque nationale, qui abrite les archives documentaires les plus riches du Brésil, a l'honneur de participer à la Bibliothèque numérique mondiale, une initiative extraordinaire de la Bibliothèque du Congrès, qui réunit grâce au pouvoir de la technologie la plus avancée, différentes cultures, au-delà de l'Europe et des Amériques, afin de proposer des archives culturelles issues du monde entier. Ce partenariat signifie beaucoup pour notre pays. Les utilisateurs d'Internet partout sur la planète auront accès à des documents complets d'archives et nous poursuivrons cet échange d'informations dans le cadre d'une collaboration. Le fait que les utilisateurs d'Internet aient la possibilité d'explorer et de voyager à travers l'univers extraordinaire de la culture sous un format multilingue démontre une fois encore que l'intention de la Bibliothèque numérique mondiale est d'aller au-delà de ce qu'il est possible d'imaginer. Cette initiative est une célébration exceptionnelle de l'existence de toutes les nations comme de tous les groupes ethniques. De la diversité à l'intégration et par voie de conséquence, de tous les êtres humains eux-mêmes.

La Fondation de la Bibliothèque nationale, considérée comme l'une des plus importantes du monde, et également la plus riche d'Amérique Latine, a hérité ses archives de la Bibliothèque royale, durant la monarchie portugaise au Brésil. L'héritage que nous présentons ici est la Collection Thereza Christina Maria. Elle compte 100 000 éléments, parmi lesquels des livres, périodiques, cartes, partitions, dessins, gravures, photographies ainsi que d'autres documents et manuscrits imprimés. L'entière collection de 23 000 photographies appartenait à la bibliothèque privée de Dom Pedro II, le dernier Empereur du Brésil. Elle constitue l'archive la plus importante et complète de photographies étrangères et brésiliennes du 19ème siècle appartenant à une institution publique dans notre pays. La valeur culturelle de cette collection a été reconnue au niveau international lors de son inscription dans le Registre international Mémoire du Monde de l'UNESCO, en 2003. La Fondation de la Bibliothèque nationale continuera de collaborer, et d'accueillir le patrimoine culturel brésilien pour le rendre accessible à l'humanité toute entière.