13 résultats
Java et l'Australie
Cette carte manuscrite de Java et de la pointe nord de l'Australie est une copie d'une œuvre antérieure du cartographe malaisien-portugais Emanuel Godinho de Eredia (1563-1623). Au XVIe siècle, le Portugal a mené plusieurs expéditions pour explorer les îles au sud de la Malaisie ; il est possible que certaines connaissances sur la géographie de l'Australie aient été acquises à partir de ces missions. Certains chercheurs ont supposé que les Malais avaient quelques connaissances sur l'Australie, et qu'Eredia en avait profité d'une certaine façon. La ...
Contribution
Bibliothèque nationale du Brésil
L’Asie moderne
John Wilkes était un éditeur londonien surtout connu pour son Encyclopaedia Londinensis; or, universal dictionary of arts, sciences, and literature (Encyclopédie de Londres, ou dictionnaire universel des arts, des sciences et de la littérature) (1801-1828). Wilkes travaillait souvent avec Samuel John Neele, le graveur de cette carte coloriée à la main de « l'Asie moderne ». Cette carte reflète les conceptions et la terminologie géographiques européennes de la fin du XVIIIe siècle. L'Inde est appelée « Hindoustan », tandis que la plus grande partie du continent asiatique est présentée comme étant constituée ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
La plage est agréable, mais qu’en est-il des hommes dans les tranchées ? Allez les aider.
Cette affiche australienne de 1917 est caractéristique des nombreuses affiches visant à recruter des volontaires pour servir aux côtés des forces britanniques lors de la Première Guerre mondiale. Les campagnes de recrutement australiennes eurent beaucoup de succès et permirent d'enrôler plus de 400 000 hommes dans un pays où la population était inférieure à 5 millions d'habitants. Si des affiches telles celle-ci faisaient appel au sens de camaraderie australien, d'autres incitaient au patriotisme. Cette affiche, qui montre un jeune homme nageant dans les vagues, porte l'emblème ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
L'Australie a promis à la Grande-Bretagne plus de 50 000 hommes ; nous aiderez-vous à tenir cette promesse?
Durant la première guerre mondiale, toutes les parties ont utilisé des affiches afin de mobiliser leur population en faveur de l'effort de guerre. L'Australie a combattu au côté de sa "mère patrie", la Grande-Bretagne. Les soldats australiens ont subi de lourdes pertes durant la campagne de Gallipoli et dans les tranchées sur le front occidental. Les pertes ont conduit à des campagnes de recrutement destinées à enrôler de nouveaux soldats. Cette affiche, réalisée par un artiste non identifié, fait appel au fort sentiment de loyauté envers la Grande-Bretagne ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
Moutons dans un élevage ; Bois et Maisons en arrière-plan, Australie
Cette photographie, prise en Australie au cour du premier quart du 20ème siècle, provient de la collection Frank et Frances Carpenter à la Bibliothèque du Congrès. Frank G. Carpenter (1855 - 1924) était un auteur américain de livres de voyage et de géographie mondiale dont les travaux ont contribué à populariser l'anthropologie et  la géographie aux États-Unis au début du 20 ème siècle. Composé de photographies prises et rassemblées par Carpenter et sa fille, Frances (1890-1972) pour illustrer ses écrits, la collection comprend selon les estimations, 16 800 photographies et ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
Accord de règlement
L'Accord de règlement et la Charte royale de constitution de la Société d'Australie du Sud est un document clé dans l'histoire du Sud de l'Australie : il met en lumière la différence entre la manière dont l'Australie du Sud a été créée et peuplée ainsi que la fondation des autres colonies australiennes en tant que colonies pénitentiaires. Il enregistre également l'expansionnisme économique britannique à son apogée et illustre l'interconnexion entre les intérêts commerciaux britanniques, l'Office colonial, et des activistes sociaux et évangéliques. En ...
Contribution
Bibliothèque d’État d’Australie-Méridionale
Un Nouveau Monde inconnu ou une description de l'Amérique et de la terre du Sud
Cette œuvre monumentale de l'écrivain néerlandais Arnoldus Montanus (1625 ?-83) reflète la fascination de l'Europe du 17ème siècle pour le Nouveau Monde. Montanus était un pasteur et ministre protestant directeur de l'école latine dans la ville de Schoonhoven. Il a écrit des livres sur l'histoire de l'église, de théologie, d'histoire des Pays-Bas, ainsi que sur les peuples et cultures des Amériques et de l'Australie. (La “Terre du Sud“ dans le titre de son livre fait référence à l'Australie, que l'on venait ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
Carte de l'Australie
Adrien Brué (1786-1832) accompagna l'explorateur français Nicolas Baudin en 1803 pendant son voyage vers l'Australie. Baudin décrivit Brué comme « un jeune homme bien disposé et rempli de zèle pour la géographie » et il nomma le récif de Brué, au large de la côte nord-ouest de l'Australie, en son honneur. Brué retourna en France pour devenir le géographe royal et un éditeur important de cartes de grande qualité. Les notes détaillées sur cette carte de 1826 identifient ses sources. Brué appelle l'Australie « la Nouvelle-Hollande », nom qui lui ...
Contribution
Bibliothèque du Congrès
Une carte d'une partie du littoral de la Nouvelle-Galles-du-Sud sur la côte est de la Nouvelle-Hollande depuis Point Hicks jusque Black Head
Cette carte est l'une des quatre cartes manuscrites provenant du premier grand voyage d'exploration du capitaine James Cook, qui en avril 1770 réalisa la première délimitation claire de la côte est de l'Australie. Appuyée par la Royal Society et la Royal Navy, l'expédition avait plusieurs objectifs. Cook devait observer et décrire le transit de Vénus, cartographier les lignes côtières des lieux visités dans le Pacifique sud, et archiver des informations concernant les peuples, la flore et la faune rencontrés. Les promoteurs de l'expédition espéraient également ...
Contribution
Bibliothèques de l’Université du Wisconsin-Milwaukee
Une carte d'une partie du littoral de la Nouvelle-Galles-du-Sud sur la côte est de la Nouvelle-Hollande depuis Black Head jusqu'au cap Moreton
Cette carte est l'une des quatre cartes manuscrites provenant du premier grand voyage d'exploration du capitaine James Cook, qui en avril 1770 réalisa la première délimitation claire de la côte est de l'Australie. Appuyée par la Royal Society et la Royal Navy, l'expédition avait plusieurs objectifs. Cook devait observer et décrire le transit de Vénus, cartographier les lignes côtières des lieux visités dans le Pacifique sud, et archiver des informations concernant les peuples, la flore et la faune rencontrés. Les promoteurs de l'expédition espéraient également ...
Contribution
Bibliothèques de l’Université du Wisconsin-Milwaukee
Une carte d'une partie du littoral de la Nouvelle-Galles-du-Sud sur la côte est de la Nouvelle-Hollande depuis le cap Moreton jusqu'au cap Palmerston
Cette carte est l'une des quatre cartes manuscrites provenant du premier grand voyage d'exploration du capitaine James Cook, qui en avril 1770 réalisa la première délimitation claire de la côte est de l'Australie. Appuyée par la Royal Society et la Royal Navy, l'expédition avait plusieurs objectifs. Cook devait observer et décrire le transit de Vénus, cartographier les lignes côtières des lieux visités dans le Pacifique sud, et archiver des informations concernant les peuples, la flore et la faune rencontrés. Les promoteurs de l'expédition espéraient également ...
Contribution
Bibliothèques de l’Université du Wisconsin-Milwaukee
Une carte d'une partie du littoral de la Nouvelle-Galles-du-Sud sur la côte est de la Nouvelle-Hollande depuis le cap Palmerston jusqu'au cap Flattery
Cette carte est l'une des quatre cartes manuscrites provenant du premier grand voyage d'exploration du capitaine James Cook, qui en avril 1770 réalisa la première délimitation claire de la côte est de l'Australie. Appuyée par la Royal Society et la Royal Navy, l'expédition avait plusieurs objectifs. Cook devait observer et décrire le transit de Vénus, cartographier les lignes côtières des lieux visités dans le Pacifique sud, et archiver des informations concernant les peuples, la flore et la faune rencontrés. Les promoteurs de l'expédition espéraient également ...
Contribution
Bibliothèques de l’Université du Wisconsin-Milwaukee
Nouvelle carte hydrographique de la mer et des nouvelles Terres du Sud: Réalisée par le Cosmographe et Mathématicien, Emanuel Godinho de Eredia
Cette carte hydrographique est l'œuvre d'un cartographe malaisien-portugais Emanuel Godinho de Eredia (1563-1623). A l'aube du 17ème siècle, les Portugais exploraient l'Asie du Sud-Est à partir de leur base à Malacca, à la recherche des "Îles d'Or" qui apparaissaient de manière constante dans les légendes malaisiennes. Vers 1602, le Vice-roi de l'Inde portugaise commandita une expédition autour des îles au sud de la Malaisie et de l'Inde.  Eredia servit en tant que soldat et ingénieur au cours de la mission et réalisa cette ...
Contribution
Bibliothèque nationale du Brésil