149 résultats en français
Carte de la Côte du Golfe de la Floride au Mexique
Joan Vinckeboons (1617-1670) était un cartographe et graveur néerlandais issu d'une famille d'artistes d'origine flamande. Employé de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, il a produit pendant plus de 30 ans des cartes destinées à la marine militaire et marchande néerlandaise. Il a travaillé avec Joan Blaeu, l'un des plus importants éditeurs de cartes et d'atlas de l'époque. Vinckeboons a dressé une série de 200 cartes manuscrites qui ont été reproduites dans plusieurs atlas, dont le célèbre Atlas Maior de Blaeu. Cette carte, datant ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit, aujourd'hui conservé à la bibliothèque laurentienne des Médicis, à Florence, entra en la possession des Médicis au plus tard en 1588. Sahagún commença ...
La carte des terres d'Oztoticpac
Datée d’environ 1540, cette carte est un document pictural mexicain comportant des mots en espagnol et en nahuatl. Elle se rapporte à un procès concernant le domaine du seigneur aztèque Don Carlos Ometochtli Chichimecatecotl, l'un des nombreux fils de Nezahualpilli, le souverain de Texcoco. Don Carlos fut accusé d'hérésie et exécuté publiquement par les autorités espagnoles le 30 novembre 1539. La procédure judiciaire commença le 31 décembre 1540 lorsqu'un homme appelé Pedro de Vergara demanda à l'Inquisition de lui restituer certains arbres fruitiers confisqués sur ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Introduction, index et Livre I : les dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Conformément à la typologie des premiers ouvrages médiévaux, Sahagún organisa sa recherche selon les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre II : les cérémonies
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre II aborde les fêtes et les sacrifices honorant les dieux, pratiqués selon ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre III : l'origine des dieux
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre III traite de l'origine des dieux, en particulier de Tezcatlipoca et ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IV : l'art divinatoire
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IV traite de l'art divinatoire, ou de l'astrologie judiciaire telle ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre V : présages et superstitions
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre V aborde les présages, les augures et les superstitions. Comme dans le ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VI : rhétorique et philosophie morale
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VI aborde la rhétorique et la philosophie morale. Il contient les textes ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VII : le Soleil, la Lune et les étoiles, et la ligature des années
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VII aborde le Soleil, la Lune et les étoiles. Il contient une ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre VIII : les rois et les dignitaires
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre VIII aborde les rois et les dignitaires, les formes de gouvernement, l ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre IX : les marchands
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre IX aborde les marchands, les fonctionnaires responsables de l'or et des ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre X : le peuple, ses vertus et ses vices, et autres nations
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre X traite de la société aztèque, couvrant des sujets tels que les ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XI : les choses naturelles
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XI, le plus long du codex, est un traité sur l'histoire ...
Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne de Frère Bernardino de Sahagún : le Codex de Florence. Livre XII : la conquête du Mexique
Historia general de las cosas de nueva España (Histoire générale des choses de la Nouvelle-Espagne) est un ouvrage encyclopédique sur le peuple et la culture du centre du Mexique. Il fut compilé par Frère Bernardino de Sahagún (1499–1590), missionnaire franciscain qui arriva au Mexique en 1529, huit ans après la fin de la conquête espagnole par Hernan Cortés. Communément appelé Codex de Florence, le manuscrit est composé de 12 livres consacrés à des thèmes différents. Le Livre XII retrace la conquête espagnole du Mexique, qui se déroula entre 1519 ...
Troupe d'artistes de cirque
Sur cette photographie, prise en décembre 1932, les membres de trois troupes de trapézistes connues dans le monde entier posent dans un filet de sécurité à La Scala de Berlin : les Flying Codonas du Mexique, les Flying Concellos des États-Unis et les Amadori d'Italie. Cette vue montre, de gauche à droite, Genesio Amadori (Les Amadori), Art Concello (les Flying Concellos), Alfredo Codona (les Flying Codonas), Vera (Bruce) Codona (les Flying Codonas), Antoinette Concello (les Flying Concellos), Ginevra Amadori (les Amadori), Everett White (les Flying Concellos), Lalo Codona (les Flying ...
Route interaméricaine
La route interaméricaine, d'une longueur de 5 390 kilomètres au total, est la partie du réseau routier panaméricain comprise entre Nuevo Laredo, au Mexique, et la ville de Panama, au Panama. Le premier Congrès panaméricain des grandes routes se déroula en octobre 1925 à Buenos Aires, en Argentine, sous l'égide de l'Union panaméricaine. Suite à ce congrès, un programme de levés fut entrepris et d'autres réunions sur le développement d'un réseau routier interaméricain eurent lieu. En octobre 1929, les représentants des pays d'Amérique centrale ...
Carte des nations mayas et de leurs langues
Cette carte de 1934 environ, réalisée pour la revue Maya Society Quarterly et imprimée par l'Imprimerie nationale du Guatemala, montre la répartition des nations mayas et de leurs langues dans le sud du Mexique, le Guatemala et l'ouest du Honduras actuels, entre l'an 1000 et 1500 environ. La carte est basée sur les recherches effectuées par William E. Gates (1863–1940), collectionneur de manuscrits mésoaméricains et mayaniste américain qui œuvra pendant de nombreuses décennies au déchiffrement de l'écriture hiéroglyphique maya. Le maya (également appelé maya yucatèque ...
Le codex de Dresde
Des quatre manuscrits mayas encore existants aujourd'hui, le codex de Dresde, qui est conservé dans les collections de la Bibliothèque nationale et universitaire de Saxe, est le plus ancien et le mieux préservé. Le manuscrit fut acheté en tant que « livre mexicain » pour la bibliothèque de la cour de Dresde en 1739 à Vienne. En 1853, on détermina qu'il s'agissait d'un manuscrit maya. Plié à l'origine en accordéon, il est composé de 39 feuillets, écrits au recto et au verso, d'environ 358 centimètres de ...
Voyage d'un Syrien en Amérique centrale et du Sud
Le père Henri Lammens naquit dans une famille catholique à Gand, en Belgique, en 1862. Il rejoignit les jésuites à l'âge de 15 ans, puis il s'installa définitivement au Liban. Il maîtrisait le latin et le grec, et enseigna l'arabe à Beyrouth. Lammens produisit son premier ouvrage, un dictionnaire arabe intitulé Farā'id al-lugha (Les perles de la langue), en 1889. Il fut également éditeur pour le journal jésuite de Beyrouth al-Bashīr (L'évangéliste). Il écrivit de nombreuses œuvres, en particulier sur l'histoire de l ...
Californie ou Nouvelle Caroline : site des travaux apostoliques de la Compagnie de Jésus dans l'Amérique septentrionale
Nicolas de Fer (1646-1720) était un cartographe et éditeur d'atlas français. Cette carte coloriée à la main par de Fer et datant de 1720 est en réalité une copie pirate d'une carte manuscrite réalisée en 1696 par le père Eusebio Kino (1645-1711). Kino était un prêtre jésuite né en Italie qui reçut une formation de cartographe. Célèbre pour son travail dans l'établissement de missions et dans la défense des droits des Indiens, il fit également d'importantes découvertes géographiques. Dans les années 1680 et 1690 il explora ...
Cartes des régions aurifères de la Californie
La ruée vers l'or de la Californie en 1849, événement majeur, non seulement suscita un grand intérêt à travers le monde, mais stimula également la croissance et le développement à long terme de San Francisco et des régions voisines. Ancien avant-poste espagnol et mexicain, la Californie connut un afflux massif de prospecteurs et de colons à la suite de la découverte d'or à Sutter's Mill au début de l'année 1848. Cette carte montre l'ensemble de la Californie, y compris la Basse-Californie (aujourd'hui au Mexique ...
Carte de la Haute et de la Basse-Californie, montrant les stations militaires et la répartition des troupes
Pendant la guerre américano-mexicaine de 1846 à 1848, les troupes américaines occupèrent des parties du territoire mexicain d'Alta California (Haute-Californie), formant un arc entre les villes actuelles de Sacramento et de San Diego. Cette carte de 1847, dessinée à la main, indique les emplacements en Alta California où les forces américaines étaient stationnées. Les annotations dans l'angle inférieur gauche répertorient les distances entre les sites et le nombre d'hommes déployés. Les longitudes et les latitudes sont tracées, mais aucune échelle exacte n'est fournie. La carte montre ...
Carte du Guatemala : tirée du relevé conservé dans les archives de ce pays, 1826
Le 1er juillet 1823, une assemblée constituante nationale guatémaltèque déclara que les provinces qui composaient la Capitainerie générale espagnole du Guatemala, également connue sous le nom de Royaume du Guatemala, étaient « libres et indépendantes de l'ancienne Espagne, du Mexique et de toute autre puissance ». On appela le nouveau pays les Provinces-Unies d'Amérique centrale. Il comprenait les provinces du Guatemala, du Honduras, du Nicaragua, du Salvador et du Costa Rica. Cette carte réalisée par Aaron Arrowsmith (1750-1826) en 1826 couvre donc le territoire de l'ensemble de la fédération ...
Lectionnaire en nahuatl avec des titres en latin
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Copie manuscrite trilingue de la deuxième partie de « Dictionarium ex Hispaniensi in Latinum Sermonem » d'Antonio de Nebrija
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Exercices en nahuatl extraits du Saint Évangile
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Compilation de sermons en nahuatl pour les dimanches et les fêtes de saints
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Compilation de vingt–six ajouts aux admonitions
Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique ...
Contribution Bibliothèque Newberry
Cartes du Nicaragua, de l'Amérique centrale et du Nord : population et kilomètres carrés du Nicaragua, des États-Unis, du Mexique, de l’Amérique britannique et centrale, avec itinéraires et distances ; portraits du général Walker, du colonel Kinney, de Parker H. French, et vues de la bataille de la Nouvelle-Orléans et de Bunker Hill
Cette carte reflète l’histoire complexe des relations entre les États-Unis et l'Amérique centrale. De 1855 à 1857, l'aventurier américain William Walker se proclama dictateur au Nicaragua avec le soutien de mécontents d'Amérique centrale et d'un assortiment hétéroclite d’aventuriers eux aussi originaires des États-Unis. Walker songeait à former une fédération des pays d'Amérique centrale dont il serait le dirigeant. Comme il venait du Sud des États-Unis, il fut aussi soupçonné de vouloir étendre l'esclavage à de nouveaux territoires, hors des États-Unis. La France ...
Codex Vergara
Le Codex Vergara est un document cadastral aztèque réalisé en 1539 par les conquérants espagnols du Mexique afin de faciliter la perception de l'impôt pour le roi d'Espagne auprès des populations autochtones. Il recense les propriétés foncières des villages aztèques de Calcantloxiuco, Topotitlan, Patlachiuca, Teocatitla et Texcalticpac. Ces villages sont représentés sur le document cadastral avec leur situation géographique et leur étendue. Les sept premières pages fournissent la généalogie des familles propriétaires et leurs liens avec les différentes parcelles. Dans l'angle supérieur gauche, l'habitation familiale, ou ...
Codex d'histoire mexicaine, de 1221 à 1594
Ce manuscrit est une copie du XVIIIe siècle d'un ouvrage d'origine désormais disparu. Il retrace l'histoire de la nation mexicaine de 1221 à 1594, évoquant des événements tels que la découverte mythique de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) par Cuauhcohuatl et la mort de l'empereur Moctezuma (ou Montezuma). Le document fut rédigé en nahuatl, langue principale de la population indigène du Mexique. Cette copie, produite au Mexique sur du papier importé d'Europe, fut très probablement réalisée par le père José Antonio Pichardo ...
Codex Azcatitlan
Ce manuscrit, appelé Codex Azcatitlan, fut très probablement réalisé quelques années seulement après l'arrivée des Espagnols au Mexique. Il retrace l'histoire des Aztèques (ou Mexicas), dont leur migration vers Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico) depuis Aztlan, ancien berceau mythique de cette civilisation. Le codex décrit la succession des souverains aztèques, l'arrivée des troupes espagnoles menées par Hernán Cortés et l'introduction du christianisme. De tous les manuscrits connus relatant l'histoire aztèque, le Codex Azcatitlan est sans doute le plus précieux et le plus important ...
Codex Ixtlilxochitl
Le Codex Ixtlilxochitl est un calendrier rituel représentant les cérémonies et les fêtes principales célébrées au grand teocalli, pyramide à degrés de Tenochtitlan (ancêtre de la ville de Mexico), pendant l'année mexicaine. Le calendrier aztèque était composé de deux systèmes. Ce codex présente le Xiuhpohualli (premier calendrier, également appelé solaire) de 365 jours, divisé en 18 mois de 20 jours chacun, plus une période supplémentaire de cinq jours vides ou néfastes à la fin de l'année, appelée Nemontemi. Le manuscrit débute par le premier mois de l'année ...
Matrícula de Huexotzinco
Matrícula de Huexotzinco est un recensement des villages de la province de Huexotzingo (également Huejotzingo). Ce document très volumineux comptait plus de 440 feuillets, dont six sont désormais manquants. Le recensement est divisé en trois parties : un texte en espagnol en introduction au recensement, le recensement pictural et une analyse en espagnol des résultats. Chaque partie débute par une page sur laquelle figure le glyphe du nom du village, suivi d'un registre des hommes mariés, des personnes âgées, des veuves et des veufs, des malades et des personnes décédées ...
Tonalamatl Aubin
Le Tonalamatl Aubin est un codex pictural qui se lit de haut en bas et de droite à gauche. Il comprenait à l'origine deux feuillets supplémentaires aujourd'hui disparus. Le Tonalamatl (papier [ou livre] d'écorce d'arbre de l'époque) était utilisé par les prêtres mexicains durant les rituels de divination. Tonalli signifie « jour » et amatl désigne le papier fabriqué à partir de l'écorce interne des arbres du genre ficus. L'ouvrage contient un calendrier religieux de 260 jours, le Tonalpohualli, qui était utilisé comme service religieux ...
Codex Mexicanus
Le Codex Mexicanus est un manuscrit de format oblong fournissant des informations calendaires et astrologiques, dont certaines sont en rapport avec la pratique de la médecine. Il présente des signes d'usure, ce qui suggère peut–être que le propriétaire de ce petit livre le portait dans sa poche, presque en permanence. Les huit premières pages contiennent une série de cercles dans lesquels les lettres de l'alphabet latin désignent sans doute les jours du mois. L'ouvrage inclut également des images d'apôtres et de saints catholiques. Le livre ...
« Naufragés » par Alvar Nuñez Cabeza de Vaca, et description du voyage qu'il fit à travers la Floride avec Panfilo de Narváez
Alvar Nuñez Cabeza de Vaca (1490-1560) était commandant en second d'une expédition dirigée par Panfilo de Narváez (1478-1528) qui quitta l'Espagne en juin 1527 avec cinq navires et 600 hommes avec pour mission d'établir une colonie en Floride. L'expédition essuya des tempêtes, des désertions, des maladies et d'autres difficultés dans les Caraïbes. Entre le 5 et le 6 novembre 1528, 80 survivants de l'expédition firent naufrage sur l'île de Galveston, au Texas, ou dans les environs. Après avoir vécu parmi les Amérindiens locaux ...
Plan iconographique de la ville de Mexico montrant la disposition générale de ses belles rues agréables : ainsi que la réparation et l'élimination des aspects négatifs des différents quartiers, avec leur multitude de lieux cachés, de ruelles désertes, de ruines et les habitants négligents qui les causent, en dépit de tous les efforts des agents de l'ordre public sous le commandement de Son Excellence le Comte Revilla Gigedo, dans l'administration du maire métropolitain Don Ignacio Castera.
Cette carte de Mexico fut établie en soutien à l'un des premiers efforts d'amélioration urbaine mené par Juan Vicente Güemes Pacheco de Padilla Revillagigedo, Vice-roi de Nouvelle-Espagne entre 1789 et 1794. Au cours de son mandat, cet officiel éclairé entreprit un énorme remaniement de l'organisation sociale, financière et administrative de la Nouvelle-Espagne. Il ordonna le premier recensement, réorganisa la milice, renforça les garnisons frontalières, et encouragea une plus ample exploration de la côte du Pacifique. Cette carte reflète l'intérêt du vice-roi pour l'amélioration de la ...
Codex Huexotzincah, 1531
Le Codex Huexotzinco est un document comportant huit feuillets d'amatl, une forme de papier fabriquée en Amérique Centrale avant l'arrivée des européens. Il fait partie d'un témoignage dans un procès contre des représentants du gouvernement colonial de Mexico, en 1521, dix ans après la conquête espagnole. Huexotzinco est une ville située au sud-est de Mexico, dans l'état de Puebla. En 1521, les indians Nahuas de la villes se sont alliés au conquistador espagnol Hernando Cortés dans la lutte contre Moctezuma, qui dirigeait l'Empire aztèque. Après ...
Boîte à offrande de Tortuguero
Cet objet, appelé : boîte de Tortuguero, en raison des inscriptions comparables à celles trouvées à Tortuguero, au Mexique, est une petite boîte d'offrandes, l'un des rares objets en bois de l'empire Maya ayant résisté au temps. Ce portrait en pied d'un seigneur Maya sur le couvercle de la boîte et les 44 signes hiéroglyphiques qui y figurent, racontent une histoire qui apporte un éclairage important sur le système social maya. Le récit commence avec l'image du propriétaire de la boîte, Aj K'ax B'ahlam ...
Sculpture monumentale de Jaguar
Cette sculpture de céramique orangée peinte a été réalisée dans le sud de Veracruz, au Mexique, en 600-900 après J-C, ou lors de la Période classique tardive de la civilisation Méso-américaine. Les chercheurs ont traditionnellement défini la Méso-Amérique comme une région culturelle se composant des pays modernes du Mexique, Guatemala, Belize, l'ouest du Honduras et El Salvador. Son histoire se divise en une Période archaïque (vers 12 000 - 1 500 avant J-C), une Période pré-classique ou formative (vers 1 500 avant J-C - 200 après J-C), une Période classique (vers ...