Affiner les résultats:

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Langue

Institution

11 résultats
Paul Ferdinand Gachet. Eau-forte de V. van Gogh, 1890
Paul Ferdinand Gachet (1828-1909) était un médecin non-conformiste qui pratiquait ce qu'on a par la suite appelé la médecine alternative. Il avait établi son cabinet à Paris et avait son domicile à Auvers-sur-Oise, en banlieue parisienne. Féru d'art, collectionneur et artiste amateur lui-même, il était l'ami de nombreux peintres, dont l'excentrique Hollandais Vincent Van Gogh (1853-90). Gachet et Van Gogh ne se fréquentèrent que pendant deux mois : du 20 mai 1890, date à laquelle Van Gogh s'est installé dans une pension à Auvers, jusqu'au ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Les muscles de la jambe gauche, vus de face, et les os et muscles de la jambe droite, vus de profil, et entre eux, une rotule. Dessin de Michelangelo Buonarroti, vers 1515-1520.
Ces dessins de jambe humaine sont dûs à l'artiste Michelangelo Buonarroti (1475-1564), dont les études d'anatomie sont attestées par ses premiers biographes, Vasari (1550) et Condivi (1553). On dit que Michel-Ange disséqua son premier cadavre à Florence vers 1495, après avoir été chargé de sculpter un crucifix en bois pour l'église de Santo Spirito. Le prieur de l'église mit à sa disposition des locaux dans lesquels il put, grâce à la dissection, travailler à rendre de façon convaincante les muscles du Christ mourant. La dernière dissection ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Henry Solomon Wellcome : portrait de trois-quart. Huile de Hugh Goldwin Riviere, 1906.
Henry S. Wellcome est né en 1853 dans une famille de fermiers pauvres à Almond, Wisconsin. À sa mort en 1936, fut créé le Trust Wellcome, une organisation caritative britannique. Des années plus tard, ce trust est devenu l'organisation caritative la mieux dotée au monde, avec des actifs estimés à plus de 15 milliards de livres. La prospérité de Wellcome s'explique par son succès en tant que fabricant et vendeur de médicaments. Après des études à la Faculté de pharmacie de Philadelphie, il se rendit en Angleterre en ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Le rêve du bedeau : Saint Côme et Saint Damien procédant à une guérison miraculeuse par la transplantation d'une jambe. Huile attribuée au Maître de Los Balbases, vers 1495.
Saint Côme et saint Damien sont des martyrs du début de la Chrétienté qui, selon la légende, pratiquaient gratuitement la médecine. Leur représentation pour le public a donc été celle d'un idéal en matière médicale. Sur ce retable espagnol, les deux saints, vêtus de la parure complète des médecins universitaires, sont représentés dans une vision miraculeuse où ils procèdent à la transplantation d'une jambe. Cette vision est décrite dans un livre écrit en 1275 par Jacques de Voragine. Legenda aurea (La légende dorée). Cette vision a été reçue ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Croquis de la double hélice de l'ADN par Francis Crick
L'image emblématique de la double hélice - l'échelle déformée porteuse des codes pour l'immense variété des formes de vie présentes sur la terre - remonte à 1953, et ce modèle en métal fait à la main a été créé par le scientifique britannique Francis Crick et son collaborateur américain, James Watson. Décidés à résoudre l'énigme posée par le résultat des recherches de l'époque, ils ont pu porter un regard neuf sur le sujet en visualisant la structure d'une molécule complexe grâce à la réalisation d'une ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Une Femme laissant tomber sa tasse à thé d'horreur en découvrant le contenu monstrueux d'une goutte d'eau grossie de la Tamise révélant l'impureté de l'eau potable à Londres.
Cette caricature de 1828 montre une femme regardant dans un microscope pour observer les monstres nageant dans une goutte d'eau de Londres. Dans les années 1820, une grande partie de l'eau potable de Londres venait de la Tamise, qui était fortement polluée par les égouts de la ville qui s'y déversaient. Une Commission sur l'approvisionnement en eau de Londres qui fut nommée pour enquêter sur cette situation publia un rapport en 1828, résultant en diverses améliorations. Les cinq compagnies d'eau qui desservaient la rive nord ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Un Médecin portant un habit de protection contre la peste au 17ème siècle.
Cette aquarelle représente le costume porté par les médecins traitant des patients atteints par la peste au 17ème siècle. Le costume a été décrit par Jean-Jacques Manget (1652-1742) dans son Traité de La Peste, publié à Genève en 1721. La blouse du costume était faite en cuir du Maroc, sous laquelle étaient portées une jupe, une culotte et des bottes, toutes en cuir et ajustées les unes aux autres. La pièce de nez en forme de long bec d'oiseau était empli de substances aromatiques et les orbites étaient recouverts ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Chine: une mariée mandchoue
Cette photographie du grand voyageur écossais, géographe et photographe John Thomson (1837-1921) montre une jeune femme de l'ethnie mandchoue dans sa robe de mariée. Elle est vêtue d'un costume richement brodé et d'une grandes coiffe florale avec des glands. Son visage est poudré de blanc. En tant qu'ethnographe, Thomson a pris de nombreuses photographies de mariées dans des costumes somptueux, mais il a aussi exprimé une vision sombre quand à la vie future des épouses, qu'il comparait à l'esclavage. "Aucune jeune fille mandchoue ne ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Papyrus Johnson
Les herbiers sont des répertoires de plantes, de leurs propriétés et de leurs utilisations médicinales. Les premiers herbiers n'étaient probablement pas illustrés, mais à la fin de l'Antiquité ils ont acquis des illustrations. Ce fragment d'une feuille d'un herbier illustré de l’Égypte hellénistique montre une plante qui est peut-être une Symphytum officinale, ou consoude. L'herbier est en papyrus, une plante qui fleurit dans la vallée du Nil, et le texte est en grec, la langue de la science dans toute la Méditerranée orientale à ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Livre de recettes de cuisine de Lady Ann Fanshawe
Lady Ann Fanshawe (1625-80) était l'épouse de Sir Richard Fanshawe (1608-66), un fidèle de Charles Ier. Les Fanshawes subirent l'emprisonnement et l'exil après l'exécution de Charles en 1649 et l'établissement du Commonwealth sous Oliver Cromwell . Lorsque la monarchie a été restaurée en 1660, Sir Richard fut nommé ambassadeur à Madrid, la première ambassade permanente à l'étranger entretenue par la Couronne. Ce livre appartenait à Lady Ann et contient des recettes médicales, culinaires et autres. Les premières entrées datent de 1651 et sont de la ...
Contribution
Bibliothèque Wellcome
Feuilles volantes anatomiques d'un squelette, personnage masculin et personnage féminin
Ces planches anatomiques en gravure sur bois de figures masculines et féminines, publiées en Allemagne en 1573, reflètent l'état des connaissances anatomiques à l'époque. Les textes explicatifs sur chaque feuille sont en latin, avec certains noms de parties anatomiques également donnés en grec. Les planches disposent de volets mobiles qui peuvent être soulevés pour montrer des plans de coupe des viscères sous-jacents. Les planches disposent de figures accessoires qui illustrent les différentes parties du corps, avec des textes explicatifs correspondants.
Contribution
Bibliothèque Wellcome