141 résultats en français
Carte de la Jefferson Davis Memorial Highway (grande route commémorative de Jefferson Davis)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1916, montre le tracé proposé d'une grande route à travers le sud des États-Unis, reliant Miami à Los Angeles. Appelée ...
Carte de la Lone Star Route (route de l'étoile solitaire)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1922, montre le tracé proposé de la Lone Star Route (route de l'étoile solitaire) entre Chicago, dans l'Illinois, et ...
Réseau routier national proposé en 1913
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Ce système devait être composé de six grandes routes majeures, de 13 routes nationales interurbaines et de 40 routes de liaison. La NHA expliqua que les routes ...
Carte préliminaire des routes nationales de l'État du Minnesota
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1916, montre le tracé des routes nationales, s'étendant sur 2 600 miles, proposé pour le Minnesota. Les ingénieurs employés par ...
Carte des routes nationales de l'État du Wisconsin
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1913, montre le tracé des routes nationales, s'étendant sur 2 414 kilomètres (1 500 miles), proposé pour le Wisconsin. Les ...
Carte de la Meridian Road (route du méridien)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé proposé de la Meridian Route (route du méridien), s'étendant de la frontière entre les États-Unis et ...
Carte de la Pacific Highway (grande route du Pacifique)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Pacific Highway (grande route du Pacifique), proposé par l'association du même nom et soutenu ...
Carte de l'Association nationale pour les grandes routes de l'État du Delaware
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1914, montre le tracé des grandes routes, s'étendant sur 483 kilomètres (300 miles), proposé pour le Delaware, ainsi que leurs ...
Carte de la Rocky Mountain Highway (grande route des Rocheuses)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Rocky Mountain Highway (grande route des Rocheuses), proposé par l'association du même nom et ...
Carte de la Dixie Highway (grande route de Dixie)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Dixie Highway (grande route de Dixie), proposé par l'association du même nom et soutenu ...
État de la Caroline du Sud
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1913, montre le tracé des routes nationales, s'étendant sur 1 609 kilomètres (1 000 miles), proposé pour la Caroline du ...
Carte de la Sunshine Highway (grande route du soleil)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Sunshine Highway (grande route du soleil), proposé par l'association du même nom et soutenu ...
Carte de la Mississippi Highway (grande route du Mississippi)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Mississippi Highway (grande route du Mississippi), proposé par l'association du même nom et soutenu ...
Carte de la Great Lakes-Atlantic Highway (route des Grands Lacs à l'océan Atlantique)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Great Lakes–Atlantic Highway (grande route des Grands Lacs à l'océan Atlantique), proposé par ...
Carte de la Great Plains Road (route des Grandes Plaines)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Great Plains Road (route des Grandes Plaines), proposé par l'association du même nom et ...
Carte des routes nationales des États-Unis
Cette carte, émise en 1918 par la NHA (Association nationale pour les grandes routes), montre le réseau routier de 241 402 kilomètres (150 000 miles) proposé par cette association. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait en faveur d'un « quadruple système » qui devait inclure la construction et l'entretien de routes nationales par le gouvernement fédéral, et des réseaux routiers au niveau de l'État, du comté, de la commune ou de la municipalité. Dans l'angle inférieur gauche de la carte, l ...
Cinquante mille miles de routes nationales proposés par l'Association nationale pour les grandes routes, 1914
Cette carte, émise en 1914 par la NHA (Association nationale pour les grandes routes), montre le développement du réseau routier national de 80 500 kilomètres (50 000 miles) proposé par cette association. Publiée l'année de l'ouverture au trafic du canal de Panama, la carte compare les bénéfices du canal pour les citoyens et ceux offerts par le projet de réseau de grandes routes. La NHA fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour ...
État de l'Alabama, avec mille cinq cents miles de routes nationales
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1913, montre le tracé des routes nationales, s'étendant sur 2 414 kilomètres (1 500 miles), proposé pour l'Alabama. Les ...
Carte des routes nationales proposées pour le Michigan, 1916
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1916, montre le tracé des routes nationales, s'étendant sur 5 472 kilomètres (3 400 miles), proposé pour le Michigan. Les ...
Carte des États-Unis montrant les routes nationales proposées, 1915
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA proposa un réseau routier de 241 402 kilomètres (150 000 miles) reposant sur un quadruple système de routes au niveau national, de l'État, du comté, de la commune ou de la municipalité. Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre les tracés préliminaires des grandes routes les plus importantes de ce système, parcourant ...
Carte des États-Unis montrant le réseau routier national proposé, 1915
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA proposa un réseau routier de 241 402 kilomètres (150 000 miles) reposant sur un quadruple système de routes au niveau national, de l'État, du comté, de la commune ou de la municipalité. Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre (en rouge) le tracé préliminaire des 13 principales routes transcontinentales de ce système ...
Carte de l'Atlantic Highway (grande route de l'Atlantique)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de près de 80 500 kilomètres (50 000 miles). Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de l'Atlantic Highway (grande route de l'Atlantique), proposé par l'association du même nom et ...
Carte de la Canada–Kansas City–Gulf Road (route Canada-Kansas City-Golfe)
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA militait pour la construction et l'entretien permanent par le gouvernement fédéral d'un système de grandes routes de 50 000 miles. Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre le tracé de la Canada–Kansas City–Gulf Road (route Canada-Kansas City-Golfe), proposé par l'association du même nom et soutenu par la NHA ...
Carte des routes nationales américaines proposées, 1915
La NHA (Association nationale pour les grandes routes) fut établie en 1911 pour promouvoir le développement d'un réseau routier national amélioré aux États-Unis. Sous le slogan « De bonnes routes pour tout le monde ! », la NHA proposa un réseau routier de 241 402 kilomètres (150 000 miles) reposant sur un quadruple système de routes au niveau national, de l'État, du comté, de la commune ou de la municipalité. Cette carte, qu'elle émit en 1915, montre les tracés préliminaires des grandes routes les plus importantes de ce système, parcourant ...
Tour de l'Amérique unie en Hupmobile, 1918
Cette carte, émise en 1918 par la NHA (Association nationale pour les grandes routes), montre la route du tour de l'Amérique unie. Entrepris par la Hupp Motor Car Corporation sous les auspices de l'American Automobile Association, l'objectif consistait à « promouvoir une nouvelle route praticable qui passerait par toutes les capitales et les villes majeures des États-Unis ». Le tour partit de Washington (district de Columbia) le 28 août 1916, et se termina dans la même ville le 9 janvier 1917 après avoir fait escale dans les capitales de ...
Vues du Grand Tibet
Les notes manuscrites présentées ici accompagnent une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie le 2 août 1904. Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie par Tsybikov, Narzounof et d'autres Mongols qui connaissaient bien le Tibet central. En avril 1904, Alexander Grigoriev ...
Vue de Lhassa depuis l'est
Cette image, intitulée « Vue de Lhassa depuis l'est », est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Le Chakpori (également appelée colline Chagpori, Chiakpori, Chapori, Chakpori, Chaga, ou Chag-pa dans d'autres sources), « montagne de fer », se dresse en arrière-plan, quasiment au centre de l'image, avec le Man-ba-datsan (également Man-bo-datsang ou Vaidurya Ta-tsan), où la médecine tibétaine était enseignée. Le Potala, palais du dalaï-lama, apparaît à droite ...
Monastère de Séra
Cette vue d'ensemble depuis le sud du monastère de Séra est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Le monastère est composé de très hauts bâtiments et de trois temples dorés. Dans l'édition de 1899 de son ouvrage Le bouddhisme du Tibet ou lamaïsme, L.A. Waddell raconte : « [Le monastère] est appelé Ser-ra, ou « grêle miséricordieuse ». Son nom aurait été inspiré de la rivalité avec son ...
Manoir tibétain
Cette image, intitulée « Manoir tibétain », est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Ce manoir tibétain, au centre de la photographie, est situé près du col de Chakla. Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en 1900 et 1901. Les notes accompagnant les images furent écrites en russe pour la Société géographique impériale de Russie ...
Femmes tibétaines
Cette image, intitulée « Femmes tibétaines », est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. La photographie montre deux Tibétaines de classe ouvrière, marchant pieds nus et portant des charges sur le dos. Dans l'édition de 1890 de son ouvrage Tibet, W.W. Rockhil raconte : « Les femmes tibétaines sont robustes, tandis que les hommes sont faibles, et l'on voit souvent les femmes effectuer à la place de leurs ...
Lhassa, monastère royal de Tengyeling vu depuis le sud-est
Cette vue depuis le sud-est du monastère royal de Tengyeling (également Tangia Ling, Tangye-ling ou Tan gye Ling dans d'autres sources) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Tengyeling fut le palais monastique de l'ancien régent Demo Rinpoché (ou Demohutuktu). La photographie montre au loin le Chakpori (également appelée colline Chagpori, Chagpori, Chiakpori, Chapori, Chakpori, Chaga ou Chag-pa), « montagne de fer », à gauche, et le ...
Lhassa, Chakpori (montagne de fer) depuis le nord-ouest
Cette vue depuis le nord-ouest du Chakpori (également appelée colline Chagpori, Chiakpori, Chapori, Chakpori, Chaga ou Chag-pa dans d'autres sources), « montagne de fer », est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Des maisons y sont visibles le long de l'arête de la montagne. Dans l'édition de 1890 de son ouvrage Tibet, W.W. Rockhill écrit : « Les maisons au Tibet sont généralement construites en pierres sur ...
Lhassa, yamen de l'amban (résidence du haut responsable chinois) vu du sud-est
Cette vue depuis le sud-est de la résidence de l'amban (haut responsable chinois) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Dans son article de 1903, intitulé « Nouvelle lumière sur Lhassa, cité interdite », J. Deniker indique que la responsabilité de l'amban consistait à « surveiller le dalaï-lama, ce dernier étant nominalement soumis à l'autorité de la Chine ». Deniker indique que « la maison, entourée d'une muraille ...
Lhassa, ruines du dzong de Gongkar
Cette vue des ruines du fort de Gongkar à flanc de colline est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Selon les notes du photographe, Gongkar est un village situé sur la route entre Lhassa et Tashilhunpo (également appelé Tashi-lhunpo dans d'autres sources), à huit kilomètres (cinq miles) à l'ouest de Lhassa. Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces ...
Lhassa, Ch'ja shi tan, campement chinois fortifié
Cette vue de Ch'ja shi tan, campement chinois fortifié (également appelé Chja shi tan dans d'autres sources), est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Selon les notes du photographe, Ch'ja shi tan était un campement fortifié de la garnison chinoise de Lhassa, à proximité de la ville de Dabchi sur le plan de Lhassa de A-K. (« A-K » fait référence au pandit Kishen Singh, explorateur ...
Lhassa, palais monastique de Kundeling vu depuis le sud-est
Cette vue depuis le sud-est du palais monastique de Kundeling (également appelé Kunduling ou Kontia Ling dans d'autres sources) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. L'abbé de ce palais monastique était régent (gyel bo ou gyaltsab) lorsque Sarat Chandra Das visita Lhassa en 1882. Ce dernier décrit son passage devant la résidence du régent dans l'édition de 1902 de son ouvrage Voyage à ...
Yaks dans un pâturage
Cette image, montrant des yaks domestiques dans un pâturage tibétain et des gens à proximité, est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Dans l'édition de 1891 de son ouvrage La terre des lamas, W.W. Rockhill écrit que les Tibétains « sont des commerçants futés et audacieux, capables de rivaliser avec les Chinois, à qui ils vendent de grandes quantités de peaux d'agneau, de laine, de ...
Monastère de Samyé
Cette vue depuis le sud du monastère de Samyé (également appelé Sam-ye ou Sam-yai dans d'autres sources) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Dans son article de 1904 intitulé « Voyage à Lhassa », G.Ts. Tsybikov rapporte : « Le monastère de Samyé est situé sur la rive gauche du Brahmapoutre, à 108 kilomètres au sud-est de Lhassa. Fondé au IXe siècle, il s'agit du temple ...
Ruines du dzong de Dechen
Cette vue des ruines du dzong de Dechen (également appelé De-ch'on jong dans d'autres sources) est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. Selon les notes du photographe, les ruines du fort se trouvent sur la route de Lhassa au monastère de Ganden (ou Gah-Dan). Deux lamas bouddhistes mongols, G.Ts. Tsybikov et Ovché (O.M.) Narzounof, prirent ces photographies lorsqu'ils voyagèrent au Tibet en ...
Ermitage de Gechen
Cette photographie montre l'ermitage appelé Gechen (également connu sous le nom de G'ech'en-ritod ou Gechen-ritod dans d'autres sources). Il fut édifié au flan de coteau d'une colline lointaine située au nord du monastère de Séra. Dans son article de 1904 intitulé « Voyage à Lhassa », G.Ts. Tsybikov rapporte que « le monastère de Séra est [...] réputé pour héberger des ascètes, qui vivent isolés dans leurs ritodes, ou cellules, plongés dans la contemplation ». L'image est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise ...
Ermitage Yarba ritod
Cette photographie montre les bâtiments éparpillés et isolés de l'ermitage Yarba ritod, situé sur la route de Lhassa au monastère de Ganden (ou Gah-Dan). Le célèbre gourou, philosophe et professeur bouddhiste Padmasambhava aurait vécu un temps dans une grotte à l'ermitage. Dans son ouvrage Voyage à Lhassa et au Tibet central (1902), Sarat Chandra Das écrit : « Nous atteignîmes la cellule de Padmasambhava, près de laquelle se trouve une chapelle appelée le Haut lhakhang de Shetag. Le garde nous guida jusqu'à une lourde porte sous une énorme pierre ...
Lhassa, le Chakpori (montagne de fer) depuis le sud-est
La photographie présentée ici montre le Chakpori, « montagne de fer » (également appelée colline Ch'agpori, Chiakpori, Chapori, Chaga ou Chag-pa dans d'autres sources), à Lhassa, vu depuis le sud-est. L'image est extraite d'une collection de 50 photographies du Tibet central, acquise auprès de la Société géographique impériale de Russie à Saint-Pétersbourg par la Société américaine de géographie en 1904. J. Deniker écrivit en 1903 un article intitulé « Nouvelle lumière sur Lhassa, cité interdite » dans lequel il rapporte que « le bâtiment au sommet du Chakpori est le Man-ba-datsan ...