Affiner les résultats:

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Langue

Institution

15 résultats
Peinture rupestre S00176, Bethléem, municipalité du district de Dihlabeng, État libre, Afrique du Sud
Cette peinture rupestre San représente une antilope à l'envers d'un rouge-violine avec un museau sanglant et, sur la partie supérieure gauche, une antilope plus petite peinte en jaune, dont le museau saigne également. La position à l'envers et les saignements indiquent tous deux la mort. Pour les San, la mort est littérale et métaphorique. Métaphoriquement, la mort implique un passage du shaman vers le monde des esprits qui existait selon leur croyance sous la surface du sol. La peinture est originaire de l'État libre oriental d ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Peinture rupestre S00176, Bethléem, municipalité du district de Dihlabeng, Etat libre, Afrique du Sud
Cette peinture rupestre San représente des animaux de pluie de couleur rouge Parmi les tribus San, le rituel le plus important est la Grande danse, au cours de laquelle, grâce aux transes, les San déclarent maîtriser une sorte de pouvoir spirituel. Ils font usage de ce pouvoir pour guérir, chasser, supprimer les tensions sociales, faire venir la pluie, ainsi que d'autres tâches. Les aspects de la Grande danse sont omniprésents dans l'art rupestre San, car cette danse avait une signification considérable pour les San, mais plus encore parce ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Peinture rupestre S00176, Bethléem, municipalité du district de Dihlabeng, État libre, Afrique du Sud
Cette peinture rupestre montre des animaux de pluie dans une position à l'envers, une indication habituelle de la mort dans la culture San. Pour les San, la mort est littérale et métaphorique. Métaphoriquement, la mort implique un passage du shaman vers le monde des esprits qui existait selon leur croyance sous la surface du sol. La peinture est originaire de l'État libre oriental d'Afrique du Sud, qui est connu pour ses représentations d'antilopes à l'envers dans différents contextes inhabituels. L'image de cette peinture fait ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Peinture rupestre S00927, Clocolan, municipalité du district de Dihlabeng, État libre
Cette peinture rupestre San montre un animal de pluie dans des couleurs blanche et violine. Les communautés San croyaient que les animaux de pluie devaient être capturés et tués par les chamans afin de faire venir la pluie. L'image de cette peinture fait partie de la Collection d'art rupestre Woodhouse du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria. La collection compte plus de 23 000 diapositives, cartes, et calques d'un grand nombre de sites d'art rupestre en Afrique du Sud. Les San forment ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Peinture rupestre S01321, Ficksburg, municipalité du district de Dihlabeng, État libre
Cette image d'art rupestre San rouge et noire de personnages et d'un animal de pluie représente les aspects de la Grande danse. Parmi toutes les tribus San, le rituel le plus important est la Grande danse, au cours de laquelle, grâce aux transes, les San déclarent maîtriser une sorte de pouvoir spirituel. Ils font usage de ce pouvoir pour guérir, chasser, supprimer les tensions sociales, faire venir la pluie, ainsi que d'autres tâches. Les communautés San croyaient également que les animaux de pluie devaient être capturés et ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Peinture rupestre S01392, Ficksburg, municipalité du district de Dihlabeng, État libre
Cette peinture rupestre San représente des objets magiques colorés en noir et rouge, notamment des animaux de pluie, comme des serpents avec des têtes d'animaux, rencontrés par les danseurs au cours des visions apparues pendant leurs voyages hors du corps qui font partie de la Grande danse. Parmi toutes les tribus San, le rituel le plus important est la Grande danse, au cours de laquelle, grâce aux transes, les San déclarent maîtriser une sorte de pouvoir spirituel. Ils font usage de ce pouvoir pour guérir, chasser, supprimer les tensions ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Rue Paul Kruger, Pretoria, Afrique du Sud
Cette photographie montre la Rue Paul Kruger, en direction du sud vers la Gare de Pretoria, Pretoria, Afrique du Sud, telle qu'elle apparaissait vers 1910. La gare de chemin de fer fut conçue par Sir Herbert Baker (1862-1946), un architecte d'origine britannique qui conçut plusieurs bâtiments importants en Afrique du Sud. La rue fut nommée en l'honneur de Paul Kruger (1825-1904), le président de la République d'Afrique du Sud (Transvaal) qui dirigea la résistance des Boers de langue Afrikaan face aux Britanniques pendant la Guerre des ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Gare de Pretoria, Afrique du Sud, 1893
Cette photographie montre l'arrivée du premier train dans la Gare de Pretoria, Pretoria, Afrique du Sud, en 1893, La construction du chemin de fer fut stimulée par le développement économique associé à l'industrie d'extraction d'or, à la suite de la découverte de gisements aurifères en 1886 près de l'actuelle Johannesbourg. Pretoria, alors la capitale de la République d'Afrique du Sud, fut connectée par rail à Cape Town en 1893, et à Durban et Lourenço Marques (alors colonie portugaise du Mozambique) en 1895. La photographie ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Bâtiments de l'Union à Pretoria, Afrique du Sud
Cette photographie montre la façade est de l'Union Buildings à Pretoria, Afrique du Sud. Ces immeubles, d'une longueur de 285 mètres, construits à partir de grès clair, ont été conçus dans le style monumental anglais par l'architecte Sir Herbert Baker (1862-1946). La première pierre fut posée en novembre 1910, peu après la formation de l'Union d'Afrique du Sud. La construction fut achevée en 1913, au coût de 1 310,640 £ pour les immeubles et de 350 000 £ pour le site de construction. Le tampon au ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Marche des troupes britanniques dans la rue du commerce à Pretoria
Cette photographie montre les troupes britanniques défilant sur Market Street, baptisée ultérieurement Paul Kruger Street, à Pretoria, Afrique du Sud, en 1877. En 1877-78, l'armée britannique lança une série d'expéditions punitives contre les peuples Basuto, Zoulou et Galeka qui conduisit à l'annexion du Transkei jusqu'à la Colonie du Cap. La photographie provient de la collection Van der Waal du Département des Services de bibliothèque de l'Université de Pretoria, Afrique du Sud. La Collection Van der Waal fait partie d'archives de l'architecture sud-africaine rassemblées ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Place de l'église, Pretoria, Afrique du Sud, 1905
Cette photographie de 1905 montre la Place de l'église à Pretoria, Afrique du Sud, orientée vers l'est. La fontaine en fonte, connue sous le nom de Fontaine Sammy Marks, fut importée d'Irlande par l'homme d'affaires Sammy Marks (1843-1920) et déplacée de la Place de l'église au zoo de la ville en 1910. Né en Lituanie, fils d'un tailleur juif, Marks arriva en Afrique du Sud en 1868. Il commença sa carrière dans le commerce ambulant de bijoux et de couverts, mais rapidement il ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Croquis représentant les tribus indigènes, les animaux et les paysages d'Afrique du Sud : à partir de dessins du défunt Samuel Daniell
Samuel Daniell (1775-1811) était un peintre et un dessinateur anglais qui arriva en Afrique du Sud en décembre 1799. Il fut nommé secrétaire et artiste de l'expédition de 1801-1802 ralliant le Cap de Bonne-Espérance au Bechuanaland, menée par P.J. Truter et William Somerville. De retour en Angleterre, Daniell publia Paysages et animaux africains (1804-1805) grâce au soutien de son oncle le peintre Thomas Daniell et de son frère, le peintre et graveur William Daniell. Il partit ensuite pour Ceylan (l'actuel Sri Lanka), où il fit des esquisses ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Contes pour enfants, traditions et histoires des zoulous dans leurs propres mots : comporte une traduction en anglais et des notes du révérend Canon Callaway. Volume 1
Contes pour enfants, traditions et histoires des zoulous dans leurs propres mots est un recueil de littérature zoulou compilé par le révérend Henry Callaway (1817-1890) dans la région de Natal en Afrique du Sud à la fin de années 1850 et dans les années 1860. Callaway quitta le Royaume-Uni en 1856 pour devenir missionnaire de l'Église d'Angleterre. En 1858, il s'installa près du fleuve Umkomanzi à Natal et commença à étudier la langue, les croyances religieuses et la tradition orale Zoulou. Callaway maîtrisant la langue, il put ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Le mineur gentleman : études de l'être et images de la vie à Johannesburg
Le mineur gentleman est un roman qui se déroule à Johannesburg, en Afrique du Sud, en 1889. Suite à la découverte d'or dans les années 1880, Johannesburg connut un essor considérable, attirant des mineurs et des prospecteurs du monde entier. Ce livre décrit la croissance rapide de la ville, ainsi que les conditions sordides, les paillettes, l'ivresse et le crime qui caractérisaient les premiers camps de mineurs. L'auteur du livre est la Comtesse de Brémont (1864-1922), née Anna Dunphy de parents irlandais à Cincinnati, dans l'Ohio ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria
Écrivains néerlandais d'Afrique du Sud : étude historico-culturelle, volume I
Hollandse skrywers uit Suid-Afrika : 'n kultuur-historiese studie. Deel I (Écrivains néerlandais d'Afrique du Sud : Étude historico-culturelle, volume I) est un recueil de travaux d'auteurs d'origine néerlandaise ayant vécu en Afrique du Sud entre 1653 et 1875. L'ouvrage, publié en 1934, retrace le développement de la langue afrikaans en commençant par la transplantation de la culture néerlandaise en Afrique du Sud. Les thèmes abordés comprennent l'influence d'autres pays européens, en particulier la France, sur le développement de l'afrikaans et la production de chroniqueurs, écrivains ...
Contribution
Bibliothèque universitaire de l’Université de Pretoria