12 résultats en français
Lectionnaire des Évangiles
Ce manuscrit syriaque écrit très lisiblement est un Purāš qeryānē d-ṭeṭrā ewangelyon du XVIe siècle (lectionnaire des Évangiles : ouvrage contenant les parties des écritures et les leçons devant être lues dans le cadre de l'office divin lors de jours particuliers). Les pages sont divisées en deux colonnes de 22 lignes de texte chacune. L'encre, noire pour les lettres et rouge pour les titres et les points diacritiques, est si bien préservée que l'écriture est généralement très claire. Comme souvent dans les manuscrits syriaques occidentaux ...
Synaxaire
Ce manuscrit du XVIIIe siècle, daté de 1733 dans le colophon, est un Al-Sinkisār (Synaxaire), c'est-à-dire une collection de courtes biographies des saints principalement utilisée dans l'Église orthodoxe. Le récit de la vie d'un saint est lu sous forme de leçon lorsque le jour de ce saint est célébré à l'église. Dans ce synaxaire, les jours de l'année sont écrits à l'encre rouge et sont suivis d'une courte narration sur le ou les saints célébrés le jour en question. Le texte est ...
Commentaire sur l'Évangile
Ce manuscrit du XXe siècle est l'une des nombreuses copies du Pušāqā d-ewangelyon qaddišā (Commentaire sur l'Évangile) de Dionysius Bar Salibi (mort en 1171). Né à Mélitène dans une région parfois contrôlée par les Turcs, Bar Salibi devint évêque métropolite assyrien. Cet ouvrage est notable en raison des citations nommées d'anciens auteurs syriaques qu'il contient. Bar Salibi était un auteur très apprécié dont les écrits incluent des poèmes, des prières, un traité contre l'hérésie et des traductions en syriaque des œuvres d'Aristote. Bon ...
Vies des saints
Ce manuscrit en garshuni (arabe écrit à l'aide de l'alphabet syriaque) de Qisas al-qiddīsīn (Vies des saints), datant de 1692–1693, est l'œuvre d'un scribe nommé Murad bin 'Abd Al-Masih. Il s'agit d'une collection de récits biographiques sur les homélies et les vies des saints. Pour la plupart, les auteurs de ce type de biographie sont anonymes. La plupart du texte est divisé en deux colonnes, à l'exception de quelques pages qui n'en comporte qu'une. Plusieurs notes de marge écrites en ...
Livre de théologie
Shem’un al-Turani est né en 1670 près du Tour Abdin, en Turquie actuelle. Il étudia dans la région du Tour Abdin et devint moine à 20 ans. Il fut nommé maphrien (historiquement le prélat second du patriarche dans la hiérarchie de l'Église syriaque orthodoxe) en 1710 et prit le nom de Basileios. Le maphrien Basileios Shem’un devint martyr en 1740. Ses œuvres, écrites en vers et en prose, sont considérées essentielles, car il fut l'un des auteurs syriaques les plus célèbres et que très peu d ...
L'arme de la religion et le bouclier de la certitude
Shem’un al-Turani est né en 1670 près du Tour Abdin, en Turquie actuelle. Il étudia dans la région du Tour Abdin et devint moine à 20 ans. Il fut nommé maphrien (historiquement le prélat second du patriarche dans la hiérarchie de l'Église syriaque orthodoxe) en 1710 et prit le nom de Basileios. Le maphrien Basileios Shem’un devint martyr en 1740. Kitāb silāḥ al-dīn wa-turs al-yaqīn (L'arme de la religion et le bouclier de la certitude) contient son traité polémique en faveur de la pratique et ...
Sélections du Livre de saint Hiérothée avec commentaires
Ce manuscrit contient des commentaires sur Ktābā d-Irotē’os (Livre de saint Hiérothée), une épopée théologique du début du VIe siècle sur les mystères cachés du divin, attribuée à Étienne Bar Soudaïli. L'auteur des commentaires est Grégoire Bar ‘Ebraya (également appelé Bar Hebraeus, 1226–1286), qui fut un évêque syriaque orthodoxe et un mystique syrien. Bar Soudaïli et cet ouvrage furent l'objet de suspicion au sein de l'Église orthodoxe. Cette méfiance s'explique par le fait que son ouvrage fut associé à l'origénisme et à ...
La vie de Barsauma
Ce manuscrit non daté de Ktāba d-ḥayyāw(y) d-qaddišā mār(y) Barṣawmā (La vie de Barsauma) contient le récit de la vie miraculeuse de Barsauma (mort vers 492). Il est écrit en syriaque, mais ce texte est également connu en ge'ez, langue classique d'Éthiopie. On dit que Barsauma aurait accompli près de 100 miracles, décrits en détail ici, et qu'il fut impliqué dans les controverses christologiques du Ve siècle. Un monastère connu près de Mélitène, en Turquie actuelle, porte son nom en sa mémoire ...
Livre de la colombe
Grégoire Bar ‘Ebraya (également appelé Bar Hebraeus, 1226–1286) fut un évêque syriaque orthodoxe et l'un des principaux auteurs de la tradition syriaque postérieure. Auteur prolifique, principalement en syriaque mais également en arabe, il aborda des thèmes tels que la philosophie, la théologie, la spiritualité et l'histoire. Ses œuvres incluent également des commentaires sur les Écritures, des dévotions, des traités de morale, des ouvrages sur la logique et les sciences, ainsi que de la poésie et des historiettes. Ce manuscrit, daté de 1360, constitue un témoignage ancien important ...
La vie de Marie
Ce manuscrit du XVIe siècle contient une copie relativement bien conservée de Ktāba d-taš’itāh d-qaddištā yāldat alāhā Maryam (La vie de Marie) en syriaque, dialecte d'araméen oriental. L'ouvrage (en six volumes) fut écrit par Théophile, patriarche grec d'Alexandrie entre 385 et 412, et copié en 1567–1568 par un scribe nommé Slibona. Il contient à la fin une homélie métrique de Jacques de Saroug (mort en 521) sur la mort de Marie, dont il manque la seconde moitié dans cette copie. Des corrections et des ...
Poèmes (Carmina)
Ce manuscrit, datant probablement du XVIe siècle, contient des mušḥātā (poèmes) de Grégoire Bar ‘Ebraya (également appelé Bar Hebraeus, 1226–1286), un évêque syriaque orthodoxe et l'un des principaux auteurs de la tradition syriaque postérieure. Auteur prolifique, principalement en syriaque mais également en arabe, il aborda des thèmes tels que la philosophie, la théologie, la spiritualité et l'histoire. Ses œuvres incluent également des commentaires sur les Écritures, des dévotions, des traités de morale, des ouvrages sur la logique et les sciences, et des historiettes. Bar Hebraeus ...
Le livre de l'interprète
Ce manuscrit du XVIe siècle est une ancienne copie du glossaire syriaque-garshuni classifié d'Élie de Nisibe (975–1046). Élie fut un érudit et un moine syriaque oriental, puis un évêque et un métropolite de Nisibe (1008–1046), au nord de la Mésopotamie (aujourd'hui Nusaybin, au sud-est de la Turquie). Il fut une figure importante de la littérature syriaque et arabe chrétienne et l'un des premiers grammairiens. Outre ce glossaire, ses autres productions littéraires incluent une chronique bilingue (syriaque–arabe), de la poésie liturgique et des lettres ...