4 résultats
Liturgie
Ce manuscrit du XVIIe siècle est un ouvrage liturgique en langue arabe. Il comprend les prières des vêpres et des matines, ainsi que les répétitions de l'Eucharistie écrites par deux des premiers Pères de l'Église chrétienne, saint Jean Chrysostome (vers 347-407) et saint Basile le Grand (vers 330-379). Le manuscrit est rédigé en écriture naskhi claire et inclut une rubrication. Malgré quelques dégâts causés par des vers, seule une perte minime de texte est à déplorer. Des ornements circulaires agrémentent les première et quatrième de couverture. Le ...
Contribution
Monastère patriarcal Notre-Dame de Balamand
Liturgie
Ce manuscrit de la fin du XVIe siècle est ce qu'on appelle en arabe un Qundāq (du mot grec kontakion), qui signifie livre liturgique. Le texte est en partie en arabe, en partie en syriaque, un dialecte araméen autrefois parlé dans de nombreuses régions du Croissant fertile. Le manuscrit est abondamment rubriqué, mais l'encre noire a dégorgé en de nombreux endroits. Il est particulièrement intéressant de voir que l'écriture syriaque de ce codex appartient au type connu sous le nom de melkite, qui est un peu plus ...
Contribution
Monastère patriarcal Notre-Dame de Balamand
Liturgie de saint Jean Chrysostome
Ce manuscrit du XVIIIe siècle contient la liturgie de saint Jean Chrysostome, l'un des Pères de l'Église et archevêque de Constantinople, qui vécut vers 347-407. Les indications pour le prêtre et le diacre sont en arabe, tandis que ce qui est lu à haute voix est donné en grec et en syriaque sous forme de colonnes parallèles. L'écriture syriaque est du type connu sous le nom de melkite, qui est un peu plus anguleuse que l'écriture serto plus couramment observée. La page de titre décorative présente ...
Contribution
Monastère patriarcal Notre-Dame de Balamand
Commentaire sur la Divine Eucharistie
Ce manuscrit arabe du XVIIIe siècle contient un commentaire sur la liturgie orthodoxe. Cet ouvrage fut compilé à partir d'auteurs ecclésiastiques antérieurs par Yūḥannā Nāṯānā'īl, probablement un moine arabe au sujet duquel on connait peu de choses. Un tableau au début du codex présente des informations de base sur les sept premiers conciles œcuméniques qui eurent lieu entre 325 et 787 dans les villes de Nicée (325), Constantinople (381), Éphèse (431), Chalcédoine (451), Constantinople (553), Constantinople (680) et Nicée (787). Le texte, qui est en arabe, est rubriqué ...
Contribution
Monastère patriarcal Notre-Dame de Balamand