Affiner les résultats:

Lieu

Période

Thème

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Langue

Institution

35 résultats
Le journal de l'Ouganda, volume I, numéro 1, janvier 1934
L’Uganda Literary and Scientific Society (Société littéraire et scientifique de l'Ouganda) fut établie à Entebbe, dans le protectorat de l'Ouganda, en 1923. Sa principale activité concerne la lecture de documents ainsi que l'organisation de conférences sur des sujets ayant trait à l'Ouganda. En 1933, la Société transfère son siège social à Kampala, où il est décidé de publier une revue régulière, The Uganda Journal (Le journal de l'Ouganda). L'objectif du journal est « de recueillir et de publier des informations qui permettent d'approfondir ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Afficher 74 numéros supplémentaires
L'Accord de Bunyoro de 1955
Ce document provenant des archives nationales de l'Ouganda est l'original de l'Accord de Bunyoro de 1955 entre la Grande-Bretagne et le royaume du Bunyoro-Kitara, l'un des royaumes traditionnels de l'Ouganda. Cet accord rédigé à la fois en anglais et en lunyoro fut signé le 3 septembre par Sir Andrew Cohen (1909–1968), gouverneur du protectorat d'Ouganda, au nom du gouvernement britannique à Londres et du gouvernement du protectorat, et par l'Omukama (le roi) Sir Tito Gafabusa Winyi IV (1883–1971), en son nom ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Rapport du Comité constitutionnel de 1959
Ce rapport en quatre parties a été préparé en 1959 par un comité constitutionnel établi par Sir Frederick Crawford, gouverneur de l'Ouganda, lorsque le protectorat de l'Ouganda à l'époque se préparait à l'indépendance vis à vis de la Grande-Bretagne. Le comité était présidé par John Wild, et comprenait deux autres Européens, deux Asiatiques et dix Africains. Il devait "examiner et recommander au gouverneur, la forme d'élections directes sur une liste commune pour les membres représentants du Conseil législatif à mettre en place en 1961, le ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
La merveilleuse histoire de l'Ouganda. À laquelle s'ajoute l'histoire de Ham Mukasa, racontée par lui-même.
La merveilleuse histoire de l'Ouganda par le révérend Joseph Dennis (J.D.) Mullins est un compte rendu de la mission effectuée en Ouganda dans les années 1870 par la Church Missionary Society (CMS - Société des missionnaires d'église) basée à Londres, ainsi que sur la diffusion du christianisme en Ouganda dans les décennies suivantes. Mullins caractérisa la mission comme "un miracle chrétien des temps modernes. Une nation située en Afrique centrale, laquelle il y a vingt-cinq ans n'avait pas reçu l'Évangile, et n'avait pas même de ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Le système mailo au Buganda : étude de cas préliminaire du régime foncier africain
L'unité de base du système mailo est un mile carré, d'où la dérivation de mailo, qui équivaut également à 640 acres. Ce terme est utilisé en Ouganda pour décrire un système foncier entré en vigueur au moment de la signature en 1900 d'un accord entre le royaume du Buganda et le protectorat ougandais administré par la couronne anglaise. Le Buganda longe la rive nord-ouest du lac Victoria, dans la partie centre-sud de l'actuel Ouganda. Ce travail a été réalisé par Henry W. West, commissaire adjoint aux ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Les Langi : une tribu nilotique de l'Ouganda
Cette étude de 1923 sur la population langi du centre-nord de l'Ouganda raconte les origines et l'histoire du groupe qui possédait une forme de gouvernement fondée sur des chefs de clan mineurs, plutôt que sur un roi ou un chef supérieur, avant l'arrivée de la domination britannique. Jack Herbert Driberg (1888-1946) était un fonctionnaire britannique au service du Protectorat de l'Ouganda de 1912 à 1921, qui vécut et travailla parmi les Langi, pour lesquels il avait beaucoup de sympathie et d'admiration. Il décrit l'ethnologie ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
À travers le continent mystérieux
Fils illégitime de John Rowlands et Elisabeth Parry, Henry Morton Stanley (1841-1904) naquit à Dinbych, au pays de Galles du Nord sous le nom de Rowlands. Abandonné par sa mère, il passa ses premières années sous la garde de parents proches, mais fut ensuite élevé dans les conditions sinistres d'une maison de correction. À 17 ans, il prit la route de la Nouvelle-Orléans, où il travailla pour un courtier en coton et adopta son nouveau nom. Suite au déclenchement de la guerre de Sécession, il s'enrôla dans l ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
La transformation de l'Ouganda : 1876–1926
Herbert Gresford Jones (1870-1958) était un pasteur et missionnaire anglican en Ouganda. Il étudia à l'Université de Cambridge et fut ordonné en 1895. Après avoir servi comme vicaire dans plusieurs églises d'Angleterre et comme aumônier dans les forces britanniques pendant la Première Guerre mondiale, il partit pour l'Ouganda en 1920, où il fut le suffragant de l'évêque de Kampala jusqu'en 1923. La transformation de l'Ouganda : 1876–1926 est le compte-rendu de Jones sur le développement de l'Église anglicane en Ouganda depuis l'arrivée ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'Ouganda par la plume et la photo
Charles William Hattersley (1866-1934) était un missionnaire britannique qui rejoignit la Church Missionary Society au début de l'année 1897 après avoir géré une coutellerie à Sheffield. En septembre de cette même année, il quitta l'Angleterre pour l'Ouganda, où il participa à la mise en place du système éducatif primaire, fut impliqué dans l'éducation des fils de chefs ougandais et servit enfin comme directeur de l'école de la Church Missionary Society sur la colline de Mengo à Kampala. Photographe amateur enthousiaste, Hattersley devint le photographe officiel ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'homme d'œuvre blanc de l'Ouganda : une histoire sur Alexandre M. Mackay
L'homme d'œuvre blanc de l'Ouganda : une histoire sur Alexandre M. Mackay est une biographie pour enfants d'Alexandre Murdoch Mackay (1849-1890), l'un des premiers missionnaires en Ouganda. En 1876, Mackay répondit à un appel de la Church Missionary Society pour aller en Ouganda après que le roi Mutesa Ier du Buganda eut confié à l'explorateur Henry Morton Stanley son intérêt de recevoir des missionnaires chrétiens. Mackay passa près de 14 ans en Ouganda. En plus d'enseigner l'évangile chrétien, il travailla comme agriculteur, charpentier ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
A. M. Mackay : un missionnaire pionnier de la Church Missionary Society en Ouganda
Alexander Murdoch Mackay (1849-1890) fut l'un des premiers missionnaires en Ouganda. Fils d'un ministre de l'Église d'Écosse indépendante, il étudia l'ingénierie à Édimbourg et Berlin. En 1876, Mackay répondit à un appel de la Church Missionary Society pour aller en Ouganda après que le roi Mutesa Ier du Buganda (règne : 1856-1884) eut exprimé son intérêt de recevoir des missionnaires chrétiens. En novembre 1878, Mackay arriva en Ouganda, où il passa près de 14 ans, et ne retourna jamais dans son Écosse natale. Il traduisit l ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'accord du Buganda (1955)
À la fin du XIXe siècle, le Buganda était un puissant royaume d'Afrique de l'Est, longeant la rive nord-ouest du lac Victoria, dans la partie centrale au sud de l'actuel Ouganda. L'accord du Buganda de 1900, qui donna au Buganda un large degré d'autonomie interne au sein du protectorat ougandais dirigé par les Anglais, fut modifié par le présent traité de 1955. L'accord du Buganda (1955) fut signé le 18 octobre de cette même année, entre Sir Andrew Cohen, gouverneur et commandant en chef ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'accord d'Ankole (1962)
L'accord d'Ankole de 1901 consolida Nkore ainsi que d'autres États du royaume d'Ankole, sous les auspices du protectorat ougandais de la Grande-Bretagne. Le traité fut modifié par d'autres accords entre le gouverneur de l'Ouganda et l'omugabe (roi) d'Ankole jusqu'à cet accord de 1962. L'accord d'Ankole (1962) fut signé le 30 août 1962 : « entre Sir Walter Fleming Coutts, chevalier commandeur de l'Ordre très distingué de Saint-Michel et Saint-Georges, membre de l'Excellentissime ordre de l'Empire britannique, Gouverneur britannique ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
En Ouganda pour le Christ : biographie du révérend John Samuel Callis B.A. de la Church Missionary Society
« En Ouganda pour le Christ » est une biographie du révérend John Samuel Callis (1870-1897), l'un des premiers missionnaires chrétiens en Ouganda. Né en Angleterre, Callis fut diplômé de St Catharine's College, à Cambridge. Bouleversé par la mort de sa sœur aînée, il décida de consacrer sa vie à l'Église. Après avoir étudié la théologie et travaillé auprès des pauvres à Londres, il fut ordonné prêtre anglican le 28 mai 1893. Il servit trois ans comme vicaire en dehors de Londres, puis proposa à la Church Missionary Society ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'Afrique centrale : des vérités nues sur les peuples nus
Charles Chaillé-Long (1842-1917) était un américain de l'État du Maryland qui s'enrôla comme soldat dans l'armée de l'Union pendant la guerre civile, combattit lors de la bataille de Gettysburg et atteignit le grade de capitaine. En 1870, il fit partie de la cinquantaine d'anciens officiers de l'armée de l'Union et de l'armée des États confédérés recrutés pour aider le khédive d'Égypte à constituer une armée nationale. Il devint chef de cabinet du général Charles Gordon (dit « le chinois »), alors gouverneur de ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
L'Église en Ouganda : une responsabilité des missionnaires de la mission ougandaise, 1913
L'Église en Ouganda : une responsabilité des missionnaires de la mission ougandaise, 1913 contient le texte d'un document rédigé par J.J. Willis, évêque de l'Ouganda, adressé aux missionnaires anglicans locaux à la veille du concile de 1913 qui s'est tenu dans le pays. Le document comporte deux parties : la première partie est une vue d'ensemble de la situation de l'Église en Ouganda et du travail réalisé l'année précédente ; la seconde partie traite des problèmes rencontrés par la mission ougandaise sur le terrain. Le ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
In Memoriam, un discours, à l'occasion de la messe à la mémoire de la reine Victoria, 2 février 1901
« In Memoriam » est un discours prononcé par Alfred R. Tucker (1849-1914), évêque de l'Ouganda, dans l'église cathédrale Saint-Paul, à Mengo en Ouganda, le 2 février 1901, à l'occasion de la messe à la mémoire de la reine Victoria, décédée le 22 janvier. Tucker remercia Dieu pour « la vie et le noble exemple » de Victoria, son « gouvernement sage et compréhensif » et le « saint et grand courage avec lequel elle prit en charge les responsabilités de l'État.» Il conclut en affirmant que le règne de Victoria « se démarquera ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Discours à la mémoire du roi Édouard VII, 20 mai 1910
Ce document est un discours prononcé par Alfred R. Tucker (1849-1914), évêque de l'Ouganda, dans l'église cathédrale Saint-Paul, à Mengo en Ouganda, le 20 mai 1910, à l'occasion de la messe à la mémoire du roi Édouard VII, décédé le 6 mai. Édouard naquit en 1841 et devint roi de Grande-Bretagne et d'Irlande en 1901, à la suite du décès de sa mère, la reine Victoria. Tucker décrit Édouard comme « un souverain dont j'ose penser qu'on le surnommera à jamais Édouard le Pacificateur.» Édouard ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Devoir de l'Église envers l'Empire et le monde : en particulier envers l'Afrique
Devoir de l'Église envers l'Empire et le monde : en particulier envers l'Afrique est un rapport présenté lors d'un congrès de l'Église anglicane par le révérend Alfred R. Tucker (1849-1914), premier évêque de l'Ouganda de 1899 à 1911. Tucker y aborde trois points principaux : le travail d'évangélisation en Afrique devrait, dans la mesure du possible, être pris en charge par des Africains d'origine ; la direction des affaires de l'Église devrait être fondée sur des méthodes africaines nationales ou tribales ; l'Église est ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
In Memoriam : évêque Alfred Robert Tucker, 19 juin 1914
« In Memoriam » est le programme de la messe eucharistique et des funérailles de l'évêque Alfred R. Tucker. Celles-ci furent célébrées dans la cathédrale de Durham, au nord de l'Angleterre, le 19 juin 1914, à la suite du décès de Tucker le 15 juin. Tucker est né à Woolwich, au Royaume-Uni, le 1er avril 1849. Il fit des études d'art et exposa ses tableaux à l'Académie royale de Londres à l'âge de 25 ans. Il entra à l'université d'Oxford en tant qu'étudiant ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda
Politique de la mission ougandaise
Politique de la mission ougandaise est le rapport de J.J. Willis (1872-1954) qui fut présenté lors du congrès de l'Église anglicane en juillet 1912, l'année où Willis devint le deuxième évêque de l'Ouganda, succédant ainsi à Alfred R. Tucker. Le rapport commence par une vue d'ensemble de la région, de la population et de la politique missionnaire de l'Église dans les six provinces du diocèse de l'Ouganda. Ce préambule est suivi de sections concernant l'organisation de l'Église, l'éducation, la discipline ...
Contribution
Bibliothèque nationale d'Ouganda