21 résultats en français
Quadruple spectacle merveilleux
Admirandorum Quadruplex Spectaculum (Quadruple spectacle merveilleux) est un livre de paysages urbains et naturels de Jean van Call (1656−1703), graveur et dessinateur originaire de la ville néerlandaise de Nimègue. Produit en 1700 environ, il s'agit de l'un des premiers projets impliquant une impression multicolore. Van Call avait entrepris un long périple à Rome, au cours duquel il navigua sur le Rhin, d'Amsterdam à Schaffhouse, en Suisse. Les paysages urbains et naturels qu'il dessina attirèrent l'attention de l'éditeur et graveur basé à Amsterdam Pieter ...
Livre d'heures de Simon de Varie. Partie 2
Les livres d'heures sont des livres de prières, généralement richement enluminés, destinés à l'usage personnel des laïcs, datant de la fin de l'époque médiévale. La Bibliothèque nationale des Pays–Bas possède une vaste collection de ce type d'ouvrage, dont l'un des plus remarquables est le Livre d'heures de Simon de Varie. Les enluminures du manuscrit furent principalement réalisées par des artistes inconnus, raison pour laquelle ces derniers sont désignés par un nom dérivé de leur ouvrage. Le Livre d'heures de Simon de Varie ...
Livre d'heures de Simon de Varie. Partie 1
Les livres d'heures sont des livres de prières, généralement richement enluminés, destinés à l'usage personnel des laïcs, datant de la fin de l'époque médiévale. La Bibliothèque nationale des Pays–Bas possède une vaste collection de ce type d'ouvrage, dont l'un des plus remarquables est le Livre d'heures de Simon de Varie. Les enluminures du manuscrit furent principalement réalisées par des artistes inconnus, raison pour laquelle ces derniers sont désignés par un nom dérivé de leur ouvrage. Le Livre d'heures de Simon de Varie ...
Du charme de la nature
Jacques van Maerlant (1235−1300 env.) fut probablement le poète néerlandais le plus important du XIIIe siècle. Il produisit une traduction en vers de la Bible (Rijmbijbel) et une adaptation, intitulée Spiegel historiael, de Speculum historiale, histoire du monde jusqu'en 1250 de Vincent de Beauvais (mort en 1264). Le manuscrit présenté ici, Der naturen bloeme (Du charme de la nature), est une adaptation de De natura rerum (De la nature des choses) du philosophe et théologien Thomas de Cantimpré (1200−1270 env.). L'ouvrage De natura rerum provient ...
Armorial de Cornelis van Aeken, ou armorial de Bavière
L'Armorial de Bavière, également appelé Armorial de Cornelis van Aeken, fut compilé par Claes Heynenzoon (ou Gelre Herald, 1345−1414 env.), roi d'armes de Ruwieren et héraut d'armes des Pays–Bas vers 1400. L'héraldique prit une importance grandissante tout au long du Moyen Âge. Lors des tournois et sur les champs de bataille, sans les armoiries, symboles d'identification, les chevaliers étaient méconnaissables une fois revêtus de leur armure et coiffés de leur heaume. Les armoiries permettaient également d'indiquer le seigneur noble auquel le chevalier ...
Abécédaire des soldats en permission
L'Abécédaire des soldats en permission fut écrit par Max Lowland (pseudonyme de Max Schuchart, 1920−2005) et illustré par Jos Ruting (pseudonyme de Josef Bernard, 1908−1987). Il s'agit d'un guide humoristique destiné aux soldats alliés stationnés ou en visite aux Pays–Bas pendant la période de l'après Seconde Guerre mondiale. Il fut produit par Joh. M. Allis, éditeur néerlandais de livres illustrés et pour enfants. Le livre fut populaire auprès d'un grand nombre de soldats canadiens engagés dans la libération des Pays–Bas, qui ...
« Livre de poissons » par Adriaen Coenen
En 1577, à l'âge de 63 ans, Adriaen Coenen, originaire du port de pêche néerlandais de Scheveningen, commença son Visboek (Livre de poissons). Au cours d'une période de trois ans, il recueillit toutes sortes d'informations sur la mer, les côtes, les eaux côtières, les zones de pêche et les animaux marins, produisant au total 410 pages savantes. Tout au long de sa vie, Coenen vécut de la mer, comme pêcheur, commandant des opérations de sauvetage maritime et, à partir de 1574, commissaire–priseur officiel de poissons à ...
L'Album Amicorum de Jacob Heyblocq
À l'époque de Jacob Heyblocq (1623−1690), les livres d'amitié (appelés en latin alba amicorum) étaient populaires parmi les étudiants voyageant d'une université à l'autre. Les érudits itinérants emportaient ces livres avec eux durant leurs tournées universitaires. Lorsqu'ils rencontraient des personnages notables dont ils voulaient se souvenir, ils leur demandaient d'y écrire une courte inscription. Les inscriptions étaient généralement des brèves citations et expressions d'amitié, accompagnées de la date et d'une signature. Les portraits et les armoiries de la famille des élèves ...
Livre d'heures Trivulzio
Le Livre d'heures Trivulzio est l'un des présents les plus importants et sans nul doute le plus coûteux jamais offert à une institution culturelle néerlandaise. Légué en 2001 par un donateur qui préféra garder l'anonymat, le manuscrit représente le retour d'un élément spectaculaire d'héritage culturel, présumé détruit. Il fit autrefois partie de la collection des princes de Trivulzio, à Milan, mais l'on perdit sa trace au XXe siècle. Le manuscrit fut produit en 1470 environ dans les Flandres, probablement à Bruges et à ...
Journal de la Nouvelle-Néerlande de 1647. Écrit dans les années 1641, 1642, 1643, 1644, 1645, et 1646
Willem Kieft (1597-1647) était un marchand hollandais nommé en 1638 par la Compagnie des Indes occidentales en tant que directeur général de la Nouvelle-Néerlande. Kieft instaura une politique sévère envers les Indiens de la colonie, en tentant de leur imposer des impôts et de les chasser de leurs terres. En 1643, un contingent de soldats sous le commandement de Kieft attaqua un village Raritan à Staten Island en raison d'un litige à propos de porcs prétendument volés dans une ferme hollandaise. Ceci déboucha sur le conflit sanglant de deux ...
Plainte de certains membres de l’Église réformée néerlandaise, vivant à Raritan, etc. dans [...] le New Jersey [...] à propos du comportement [...] de Dominie Theodorus Jacobus Frilinghuisen et de son Conseil de l’Église
En 1664, la colonie hollandaise de la Nouvelle-Néerlande cessa d'exister lorsque le gouverneur Peter Stuyvesant fut contraint de céder la Nouvelle-Amsterdam - bientôt rebaptisée New York - à une flotte anglaise. De nombreux habitants de ce qui devint les colonies britanniques de New York et du New Jersey ont continué à parler néerlandais et à prier dans des églises où l'office était célébré en néerlandais. Ce pamphlet, publié à New York en 1725, porte sur un différend au sein d'une congrégation réformée hollandaise de Raritan, "dans la province du ...
Articles à propos du transfert de la Nouvelle-Néerlande le 27 août, Old Style, Anno 1664
Le 27 août 1664, une flotte de quatre navires de guerre britanniques sous le commandement du colonel Richard Nicolls entra dans le port de la Nouvelle-Amsterdam (aujourd'hui New York) et exigea de Peter Stuyvesant, directeur général de la colonie hollandaise de Nouvelle-Néerlande, la remise de la colonie aux Britanniques. Stuyvesant, battu, n'eut d'autre choix que d'obtempérer, et sous la domination anglaise Nicolls devint le premier gouverneur de la province renommée de New York. Ce document énonce les articles de la capitulation selon lesquels la colonie fut ...
Remontrance des administrateurs de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales à leur Lord le général d'État à propos de plusieurs exemples de tyrannie et de violence par les Anglais dans dans la Nouvelle-Néerlande
Dans les années 1660, certains membres des colonies anglaises du Connecticut et du Massachusetts à l'est et au nord-est ainsi que du Maryland et de la Virginie au sud et au sud-ouest portèrent de plus en plus atteinte à la colonie hollandaise de la Nouvelle-Néerlande, qui était située dans des parties des états actuels de New York, du New Jersey, du Delaware et du Connecticut. Cette remontrance, ou plainte, publiée à Schiedam en 1663, était un appel lancé par les directeurs de la Compagnie des Indes occidentales aux États ...
Plan bref et concis destiné à être un accord commun pour certains colons souhaitant se rendre à South River dans la Nouvelle-Néerlande.
Pieter Cornelis Plockhoy était un Néerlandais mennonite et un réformateur social, né dans la ville de Zierikzee vers 1625. Il s'installa à Amsterdam en 1648, où il devint bien connu des milieux intellectuels de la ville. En 1658, il se rendit à Londres où il tenta en vain d'obtenir le soutien d'Oliver Cromwell, le Lord antiroyaliste Protecteur du Commonwealth, pour l'établissement de colonies utopiques en Angleterre. Plockhoy retourna au Pays-Bas en 1661 et en 1662 conclut un contrat avec les magistrats d'Amsterdam pour l'établissement ...
Bref récit à propos de la Nouvelle-Néerlande [...] et des possibilités particulières de peuplement.
Cette brochure, publiée anonymement à Amsterdam en octobre 1662, traite de l'établissement d'une colonie sur la South River (ainsi que les Hollandais appelaient le fleuve Delaware) dans la Nouvelle-Néerlande par le mennonite néerlandais et réformateur social Pieter Cornelis Plockhoy. La brochure se composait de propositions adressées aux magistrats de la ville d'Amsterdam afin d'obtenir leur soutien pour l'établissement de la colonie, dont Plockhoy souhaitait qu'elle soit destinée aux familles pauvres et nécessiteuses, et fondée sur des principes réformistes. La brochure avait en partie vocation ...
Conditions telles que Créées par leurs seigneurs bourgmestres d'Amsterdam
Cette brochure, publiée à Amsterdam en 1656, contient des informations sur les seigneuries offertes par la Compagnie des Indes occidentales à des colons dans la colonie hollandaise de la Nouvelle-Néerlande, et en particulier sur les politiques de la ville d'Amsterdam envers la colonisation outre-mer aux termes de l'accord entre la ville et la Compagnie des Indes occidentales. Conçues pour aider à peupler la colonie, les seigneuries étaient de grandes concessions de terres octroyées aux investisseurs néerlandais qui acceptaient d'établir une colonie de "cinquante âmes de plus de ...
Prospérité de la Compagnie des Indes occidentales
Cette brochure de 1642 contient un certain nombre de propositions visant à augmenter les bénéfices de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales au profit de ses actionnaires. La compagnie fut fondée en 1621 en vertu d'une charte accordée par les États généraux, l'organe dirigeant des Provinces-Unies des Pays-Bas. Similaire à la Compagnie hollandaise des Indes Orientales, qui avait été fondée en 1602 pour promouvoir le commerce avec l'Asie, il fut accordé à la Compagnie des Indes occidentales un monopole de 24 ans sur l'ensemble du commerce ...
Libertés, telles qu'accordées par le Conseil des Dix-neuf de la Société agréée des Indes Occidentales à tous ceux qui veulent établir une colonie dans la Nouvelle-Néerlande.
Les dix-neuf Lords, l'organe dirigeant de la Compagnie hollandaise des Indes occidentales, ont établi le patroon system (système de clientélisme) comme moyen d'encourager la colonisation de la Nouvelle-Néerlande, la colonie hollandaise en Amérique du Nord qui couvrait une partie des états actuels de New York, du New Jersey, du Connecticut et du Delaware. Les "patroons" étaient de riches propriétaires Hollandais qui reçurent de vastes étendues de terres, les pouvoirs de gouvernement local, et une participation dans le commerce des fourrures en échange de l'établissement de colons dans ...
Histoire et description véridiques d'un pays en Amérique, dont les habitants sont sauvages, nus, très incroyants et de cruels cannibales
Hans Staden est né dans la Hesse, en Allemagne, vers 1525 - 1528. Il effectua son premier voyage au Brésil en 1547-1548, en servant comme artilleur sur un navire portugais. En 1550, il se joignit à une expédition espagnole du fleuve de La Plata, mais fit naufrage et fut finalement capturé par des Indiens Tupinamba, réputés être des cannibales qui mangeaient leurs prisonniers. Staden parvint par divers moyens à éviter d'être tué, mais il resta neuf mois prisonnier des Tupinamba. En février 1555, il s'échappa pour rejoindre un navire ...
Charte accordée par les hauts et puissants Lords des États généraux en date du troisième jour de juin, 1621
Le 3 juin 1621, les États généraux, l'organe dirigeant des Provinces Unies des Pays-Bas, publièrent une charte en faveur d'un groupe de marchands hollandais pour établir la Compagnie hollandaise des Indes occidentales. Similaire à la Compagnie hollandaise des Indes orientales, qui avait été fondée en 1602 pour promouvoir le commerce avec l'Asie, il fut accordé à la Compagnie des Indes Occidentales un monopole de 24 ans sur l'ensemble du commerce des marchands et habitants hollandais dans une région qui comprenait les Amériques et l'Afrique de ...
Description de la Nouvelle-Néerlande (telle qu'elle est aujourd'hui)
Ce livre, publié à Amsterdam en 1655, est l'une des sources les plus importantes pour l'étude de la colonie hollandaise de la Nouvelle-Néerlande. Adriaen van der Donck reçut une formation de juriste à l'Université de Leiden. En 1641-43, il travailla dans la vaste seigneurie (domaine) de Rensselaerswijck, entourant l'actuelle ville d'Albany, New York. Il demanda ensuite et obtint de la Compagnie des Indes Occidentales sa propre attribution de terres, une large bande située juste au nord de Manhattan dans l'actuel comté de Westchester, New ...